Google, futur concurrent de Skype ?

Mobilité

Selon The Times, le moteur de recherche s’apprêterait à lancer un service de voix sur IP. Le journal en ligne évoque un lien possible avec les projets esquissés de Google dans la fibre optique.

Google serait tenté par une incursion dans la voix sur IP. Selon un article diffusé sur le site du journal britannique The Times, le moteur de recherche s’apprêterait à lancer un service de téléphonie par IP à destination des internautes disposant d’un accès haut débit à partir d’un terminal ou d’un ordinateur.

En guise de réaction dans la journée de lundi, un responsable de Google UK a indiqué à Vnunet.com qu’il ne souhaitait ni commenter ni démentir l’information. “C’est de la pure spéculation”, a-t-il précisé. Même écho chez Google France: “Nous n’avons pas fait d’annonce dans ce sens et nous ne commentons pas les rumeurs”, explique un porte-parole.

Pourtant, The Times prend cette piste très au sérieux. Cette activité permettrait à Google de prolonger la diversification de ses services, tout en gardant un lien avec son activité historique : la recherche sur Internet.

Ainsi, dans le cas d’un utilisateur de Google susceptible d’être intéressé par des informations sur un produit obtenu après une requête sur le moteur, il pourrait se voir offrir la possibilité de contacter le vendeur en établissant une connexion de type voix sur IP.

Google tenté par la fibre VoIP ?

Le journal britannique fait le lien entre son exclusivité et la petite annonce récemment postée par Google pour recruter des responsables stratégiques spécialistes de la fibre optique.

Le 17 janvier, News.com a apporté des précisions sur le profil recherché de professionnel télécoms : il disposerait d’une certaine expérience dans le repérage, la sélection et les négociations liées aux contrats de “fibre nue” (le réseau est installé mais pas exploité) à la fois dans les zones urbaines et pour des communications longue distance dans le cadre d’un développement d’un réseau backbone dans le monde.

L’entrée d’un mastodonte comme Google dans la voix sur IP pourrait perturber le développement d’un concurrent comme Skype, un service de voix sur IP monté par les fondateurs de Kazaa à partir d’une architecture P2P. Skype recense 54 millions de téléchargements de son logiciel phare.

Au moins, Google et Skype se rejoignent sur un point. Contacté lundi après-midi par Vnunet.fr, Skype réfûte également l’idée que Google puisse devenir exploitant d’un service de voix sur IP. “Tout cela n’est que rumeur et spéculation”, estime un porte-parole de Skype.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur