Google inaugure sa fonction Street View en Europe avec le Tour de France

Mobilité

Lié à Google Maps, le moteur promet au visiteur de “vivre les étapes du Tour en ayant une vision d’un coureur cycliste”. La Cnil veille au grain.

Google se met en selle pour couvrir le 95ième Tour de France, qui se déroulera du 5 au 27 juillet. Le groupe Internet compte profiter de cet évènement sportif pour inaugurer en Europe son service Street View. Ce service n’existait jusqu’ici qu’aux Etats-Unis dans des métropoles.

Cette nouvelle fonctionnalité, accessible via Google Maps, permet de de visualiser à 360 degrés le trajet de “La Grande Boucle” et de suivre les différentes étapes. Avantage du dispositif : il permettra de “vivre les 21 étapes du Tour en ayant une vision du parcours ‘depuis la route’, tel un coureur cycliste”, assure Google dans son communiqué. Un véhicule équipé de caméras a ainsi effectué le parcours de l’épreuve et a pris, mètre après mètre, des photographies de la route qui sera suivie par les coureurs.

Mais la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) n’a pas perdu de temps en demandant plusieurs aménagements pour respecter la vie privée. Ainsi, l’autorité administrative indépendante en charge des données personnelles a demandé que des règles européennes soient respectés comme le “floutage” des visages et des plaques d’immatriculation pris dans l’objectif de Google Street View.

Système non fibale à 100%

Un logiciel a pour tâche de rendre impossible l’identification des visages des personnes et des plaques d’immatriculation des véhicules qui se trouvaient dans la rue le jour où les images ont été prises.

“Néanmoins, le système n’est pas fiable à 100%”, précise la Cnil. C’est le cas pour les personnes de profil ou les plaques d’immatriculation visibles à travers un grillage.

Les équipes de Google en charge du dispositif Street View se sont engagées à améliorer le procédé. Quitte à effacer des traces manuellement si des internautes signalent des problèmes d’images relatifs à des visages, des plaques d’immatriculation mais aussi des maisons.

Le groupe Internet en profite pour lier Street View à iGoogle, la page d’accueil personnalisée de Google. L’outil concurrent de Netvibes permettra de visualiser le classement des coureurs et des équipes, localiser sur Maps les prochaines étapes et visionner des vidéos de cyclisme et du Tour.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur