Google Inbox : le probable successeur de Gmail se dévoile

Cloud
google-inbox

Google lance une première bêta privée pour son service de messagerie électronique Inbox, qui approfondit la dimension de personnalisation présente dans Gmail.

Nom : Inbox. Nature : service de messagerie électronique. Particularité : va cohabiter avec Gmail dans l’offre de produits Google.

Le groupe Internet américain vient d’officialiser ce projet “fruit de plusieurs années de développement” et pour l’heure accessible en bêta privée sur trois plates-formes : l’iPhone, les smartphones Android, ainsi que le navigateur Web Chrome. Les utilisateurs sélectionnés – aucune information sur le processus – pourront à leur tour envoyer des invitations à leurs amis. Pour les autres, l’entrée sur la liste se fera en contactant inbox@google.com.

Premier constat au regard des captures d’écran : Inbox dépasse la conception “traditionnelle” de la messagerie électronique en approfondissant la dimension de personnalisation déjà présente dans Gmail. Face au caractère chronophage de la gestion des e-mails, Google s’est donné pour objectif d’en améliorer le tri et de faire ressortir les éléments importants, additionnés de contenus “à valeur ajoutée”.

Dans le prolongement des “catégories” introduites l’année passée au sein de Gmail, les messages au contenu similaire sont regroupés au sein de “bundles” (reçus et factures, relevés bancaires…) qui s’adaptent aux préférences de l’utilisateur à mesure qu’il classe manuellement ses e-mails.

Avec la fonction Highlights, la boîte de réception gagne en interactivité : les éléments importants de chaque message (informations sur un événement, photos et pièces jointes, etc.) y sont mis en avant et parfois accompagnés de données tirées du Web. Il peut s’agir d’un point sur le trafic aérien à quelques heures d’un vol ou encore du suivi d’un colis en lien avec un achat récent. Le tout est présenté sous forme de mini-cartes inspirées de celles qu’utilise l’assistant d’informations pratiques Google Now.

Inbox gère aussi la définition de rappels (“Reminders”) et les complète automatiquement avec des renseignements annexes. Google cite l’exemple d’un magasin à contacter : si le numéro de téléphone n’a pas été entré, il est ajouté avec d’autres informations comme les horaires d’ouverture. Même système avec un restaurant dans lequel on a effectué une réservation : Inbox joindra à la confirmation une carte avec itinéraire.

Le service présente l’avantage d’accéder nativement à Gmail, sans paramétrage avancé. Il permet aussi de faire disparaître temporairement un message qui reviendra à une heure et à un endroit plus appropriés. Par rapport à Gmail, la terminologie évolue : outre les “catégories” devenues “bundles”, les “étoiles” utilisées pour suivre des conversations deviennent des “épingles”.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : Siri, Cortana, Google Now… La reconnaissance vocale, ça vous parle ?

Crédit illustration : lansvision – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur