Google I/O : Google pourrait servir un “Macadamia Nut Cookie” alias Android “M”

MobilitéOS mobiles
NSA-android

Avant même la prochaine session développeurs Google I/O, le nom de code pour la prochaine version majeure d’Android fait surface.

Chaque année, Google dégaine sa gourmandise sucrée pour symboliser la nouvelle mouture d’Android. On ne sait toujours pas s’il s’agira d’une version 5.2 ou bien 6.0 d’Android.

En revanche, le nom de code en interne semble avoir fuité selon Android Police. Sur le site Web dédié à l’Android Open source Project (AOSP), des développeurs de Google évoquent “mnc-dev”. Une abréviation qui ferait référence à l’expression “Macadamia Nut Cookie”.

On devrait en savoir plus à l’occasion de la conférence Google I/O qui réunit son écosystème de développeurs au Moscone Center West de San Francisco (du 28 au 30 mai).

La firme Internet de Mountain View a pour habitude d’y dévoiler la nouvelle mouture majeure d’Android. Google s’emploie chaque année à lui trouver un nom de friandise sucrée ou de dessert en guise de symbole.

Ainsi, Android “M” qui succèdera à Android 5.0 devrait y être présenté. Ars Technica a découvert une documentation relative à une API pour un capteur d’empreinte digitale. Elle permettrait aux applications de l’exploiter.

La nouvelle version d’Android pourrait donc supporter nativement les capteurs d’empreintes digitales. D’un point de vue sécurisation, cela serait cohérent avec le lancement attendu d’Android Pay que Google pourrait annoncer durant cette Google I/O.

Des fonctionnalités relatives aux notifications pourraient aussi être de mise. Mais, Android “M” pourrait aussi optimiser l’usage de la mémoire vive et se conjuguer avec plus d’autonomie pour le terminal.

Mais, pour l’heure, c’est bien le nom de code d’Android qui semble avoir été découvert. Il devrait toutefois être provisoire dans la mesure où Google a pour habitude de procéder en deux étapes. Un premier nom de code pour les tests en interne est donné avant qu’un second ne soit dévoilé au grand public.

Ce fut le cas avec Android 5.0 : dévoilé à l’occasion de la conférence Google I/O 2014, il avait pour nom de code interne “Lemon Meringue Pie” (LMP) avant de sortir en octobre 2014 (avec les Nexus Player, Nexus 6 et Nexus 9) sous le nom d’Android Lollypop.

Même topo pour Android 4.0 KitKat dont le nom de code interne fut avant cela « Key Lime Pie » (KLP).

Google est donc habitué à sélectionner des noms composés pour les tests en interne avant d’opter pour des noms plus courts (exception faite avec Android 4.0 « Ice Cream Sandwich » dévoilé en octobre 2011) pour la diffusion au grand public.

On pourrait aussi ne pas découvrir le nom final durant la conférence Google I/O 2014. L’an passé, Google a dévoilé Android 5.0 “L”, le nom de “Lollipop” n’ayant été annoncé qu’en octobre dernier.

Les pronostics sont donc maintenant ouverts quant au nom final que cette future itération d’Android portera (Marshmallow, Milkshake, Mille Feuille…). Ce fut Cupcake (en avril 2009), Donut (en septembre 2009), Eclair (en octobre 2009), Froyo (en mai 2010), Gingerbread (en décembre 2010), Honyecomb (en février 2011), Ice Cream Sandwich (en octobre 2011), Jelly Bean (en juillet 2012), KitKat (en octobre 2013) et Lollipop (en novembre 2014).

Outre Android « M », Google pourrait profiter de sa conférence développeurs annuelle pour dévoiler l’application mobile Android « Photos » et peut-être de nouveaux appareils (Chromecast de seconde génération ou encore de nouveaux terminaux mobiles).

L’an passé, en plus d’Android 5.0 « L », Google avait également levé le voile sur Android TV, Android Wear et Android Auto.

(George Dolgikh – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur