Google ouvre son laboratoire de diagnostic des connexions Internet

Cloud

Le groupe Internet donne à l’internaute la possibilité de savoir si des restrictions sont opérées sur les réseaux de son FAI.

Google ouvre un nouveau laboratoire, le Measurement Lab (M-Lab de son petit nom). Il est destiné à fournir des outils aux internautes leur permettant de mesurer leur vitesse de connexion au Web.

En partenariat avec l’Open Technology Institute de la New America Foundation, le Planet Lab Consortium et plusieurs chercheurs des universités américaines, la firme Internet a développé cette plate-forme pour fournir les outils de mesures aux internautes ainsi qu’un lieu d’échange pour les développeurs de ces utilitaires.

Aujourd’hui, trois applications fonctionnent. Elles permettent d’aider “les utilisateurs à diagnostiquer des problèmes courants qui pourraient affaiblir leur débit, ainsi qu’à déterminer si BitTorrent est bloqué ou ralenti par leur fournisseur d’accès Internet”, expliquent Vint Cerf, le co-inventeur du protocole TCP/IP et Stephen Stuart ingénieur, dans un message publié sur le blog officiel de Google.

Ils prêchent pour une transparence totale des FAI sur cette pratique et relancent le débat de la Net Neutrality qui consiste à garantir un accès égal et sans restrictions sur les contenus pour tous les abonnés.

Aux Etats-Unis, le gendarme des télécoms, la FCC (Federal Communications Commission) a attaqué le câblo-opérateur Comcast pour avoir limité la bande passante de ses abonnés Internet haut débit sans les avoir informés au préalable.

Avec M-Lab, Google promet de fournir aux chercheurs 36 serveurs répartis sur  douze sites physiques différentes aux Etats-Unis et en Europe. Toutes les données récoltées seront mises à disposition et partagées entre les chercheurs sur le site Web. L’entreprise californienne invite aussi les institutions et les entreprises à rejoindre la communauté et à la faire grandir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur