Google pénalise les pages web trop longues à s’afficher

Mobilité

Afin de lutter contre la lenteur du chargement des pages de renvoi, Google a décidé d’imposer des pénalités aux utilisateurs d’AdWords.

Google envisage de sévir contre les publicités en ligne dont les pages de renvoi prennent trop de temps à charger. Le moteur de recherche ajoutera une pénalité au ‘Quality Score’ utilisé pour déterminer le positionnement de chaque publicité correspondant à un résultat de recherche.

Google a révélé sur son blog Inside AdWords que cette nouvelle politique sera mise en place dès les prochaines semaines avec l’introduction d’une fonction de calcul du temps de chargement dans la page d’analyse des mots-clés d’AdWords.

Une fois l’outil mis en place, les annonceurs auront un mois pour apporter des modifications et accélérer leurs temps de chargement, après quoi Google commencera à appliquer des pénalités. Dès lors, les utilisateurs d’AdWords commenceront à voir leur Quality Score chuter.

Le score le plus faible fera également l’objet d’un vote parmi les utilisateurs qui déterminera le coût minimum qu’un annonceur peut payer à chaque clic. Selon Google, plusieurs facteurs peuvent ralentir le temps de chargement, les plus courants étant des serveurs lents et des redirections multiples.

“Les utilisateurs sont plus satisfaits lorsqu’ils n’ont pas à patienter longtemps pour charger les pages de renvoi”, explique l’équipe Inside AdWords. “Ils sont également plus enclins à renoncer aux pages de renvoi qui se chargent lentement, ce qui peut affecter votre taux de conversion.”

Traduction de l’article Google penalises slow-loading ads de Vnunet.com en date du 10 mars 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur