Google Play Musique : la contre-attaque passe par une offre gratuite

Apps mobilesE-commerceMarketingMobilité
google-play-music
1 0

Juste avant l’arrivée d’Apple Music, Google a lancé une offre gratuite de streaming audio attachée à Google Play Musique.

Google entend bien gagner des parts de marché dans la musique en streaming.

Dans cette optique, la firme Internet de Mountain View vient de lancer une offre gratuite. Il s’agit clairement d’une manoeuvre visant à augmenter sa base d’utilisateurs.

A quelques jours du lancement d’Apple Music, le géant IT préfère faire la lumière sur son offre Google Play Musique et proposer gratuitement l’accès en streaming à des playlists.

Celles-ci sont créées par les experts de Songza (start-up entrée dans le giron de Google en 2014) afin d’être adaptées à chacun des moments de la journée et à chaque type d’activité.

C’est l’approche retenue par Google. De son côté, Spotify préfère laisser à l’utilisateur non abonné le choix de sa musique (avec lecture aléatoire et publicité). Tandis qu’Apple se distingue en se contentant d’une période d’essai de 3 mois initialement offerte.

Les playlists en guise de radio ne sont pas nouvelles sur le service de Google puisque les abonnés y accèdent déjà. Elles sont désormais accessibles aux non-inscrits exclusivement aux Etats-Unis pour le moment. Il faut passer par le service sur le Web et, d’ici la fin de la semaine, via les applications mobiles sur iOS et Android.

Bien entendu la publicité est de mise et des limitations sont imposées. Si tout le catalogue est potentiellement éligible aux playlists de cette offre gratuite, l’utilisateur non abonné ne peut changer que 6 fois de playlist par heure.

La lecture peut être momentanément stoppée mais il n’est pas possible de revenir en arrière, d’avancer dans les pistes ou même de connaître le titre suivant.

Les abonnés bénéficient, eux, du contrôle sur ces playlists et peuvent même en créer de nouvelles, le tout avec la possibilité de les synchroniser sur l’appareil pour une écoute hors-connexion.

L’offre gratuite proposée par Google s’apparente donc à une radio, les non abonnés n’ayant pas le contrôle sur la diffusion. C’est l’avant-goût que la firme de Mountain View veut donner aux utilisateurs de son service de streaming audio.

Un avant-goût sur fond de qualité puisque les titres sont échantillonnés jusqu’à 320 kb/s.

Rappelons que le service permet aussi gratuitement d’héberger jusqu’à 50 000 titres, accessibles ensuite en streaming.

L’objectif affiché clairement est d’inciter les utilisateurs à s’abonner à Google Play Musique afin de bénéficier de son catalogue de 30 millions de titres (ceux de la chanteuse Taylor Swift compris) pour 9,99 euros par mois, tout comme Spotify et Apple Music.

Entre Spotify, Deezer, Google Play Musique, Tidal ou Rdio, l’offre est pléthorique.

Si Spotify s’est récemment targué d’avoir 75 millions d’utilisateurs, dont 25 millions d’abonnés payants, Google ne communique pas sur le nombre d’utilisateurs de son service.

(Crédit image @This Geek – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur