Google+ perd de l’influence sur le Google Play Store

MarketingSocial Media
google-plus-perd-influence-google-play-store
6 3

Dorénavant, il n’est plus nécessaire de se connecter avec son profil Google+ pour publier un commentaire sur une application exposée sur le Google Play Store.

On pourra désormais se passer d’un profil Google+ pour déposer un commentaires portant sur des applications mobiles disponibles dans Play Store. Pourtant, il s’agissait d’un passage obligé jusqu’ici. Android Police a révélé cette modification d’usage, suivi de TechCrunch, qui précise que le changement se fera progressivement.

Un nouveau pas accompli vers l’émancipation des services de Google vis-à-vis de son réseau social. Une tendance initiée l’an passé. Dès juillet 2015, la firme Internet reconnaissait certaines erreurs commises dans sa pratique systématique consistant à lier le profil du réseau social à d’autres services maison.

« Si nous avons fait certaines choses correctement, nous avons aussi fait quelques choix qui, avec le recul, ont dû être repensés. Donc, dans les prochains mois, nous allons procéder à des changements importants », déclarait ainsi Bradley Horowitz, Vice-Président « Streams, Photos et Sharing » dans un billet de blog.

Le premier changement conséquent avait porté sur la déconnexion de Google+ des commentaires de la plateforme vidéos YouTube.

Dans cette même logique, en août 2015, Hangouts se dotait d’une application Web indépendante, alors que le service de messagerie instantanée et appels vidéo et audio était auparavant accessible via le réseau social.

Autre mouvement repéré : Google Photos avait aussi pris ses distances avec le réseau social, au gré d’une nouvelle itération du service.

Nouvel épisode en février dernier : les Gamer ID (la riposte au Game Center d’Apple sur iOS) étaient ajoutés au Google Play Jeux, l’affranchissant ainsi de Google+.

L’éclatement du réseau social n’est pas étranger au départ de Vic Gundotra de Google (annoncé en avril 2014), après sept années passées au sein de la firme. Ce manager au titre de Vice-Président Engineering avait largement chapeauté le projet et fut considéré comme le chef d’orchestre de son développement.

Mais, lancé il y a 8 ans, Google+ n’a pas réussi à concurrencer Facebook et, plus globalement, à percer sur le marché des réseaux sociaux. N’ayant pas atteint une taille critique, il ne parvient pas à générer une dynamique pour tirer vers le haut les autres services. Conséquence :  le réseau social s’éteint à petit feu.

(Crédit photo : @)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur