Google rachète SocialGrapple, spécialiste de l’analytique sociale

Entreprise

Google s’offre SocialGrapple, un nouveau spécialiste de l’e-réputation et du “social analytics”, dont les services d’analyse sémantique de comptes Twitter pourraient intégrer l’écosystème Analytics.

Semaine riche en acquisitions sur la planète sociale. Alors que LinkedIn vient d’annoncer le rachat d’IndexTank et sa technologie de recherche en temps réel, Google met la main sur SocialGrapple, spécialisé dans l’analyse sémantique de l’e-réputation sur Twitter.

Cette start-up née il y a tout juste un an dédiait jusque lors ses services aux professionnels soucieux d’entretenir leur rayonnement sur les réseaux sociaux.

A la différence du plus connu Klout, résolument orienté grand public, SocialGrapple se destinait en priorité aux marques et autres organisations désireuses de mesurer leur influence en ligne.

A la sempiternelle analytique chiffrée (nombre d’abonnés, évolution sur une période donnée), la start-up propose des mises à jour régulières de l’ensemble des données ainsi agrégées et restituées sous la forme d’histogrammes, de graphes à points connectés ou de cercles intercroisés.

Mais surtout, s’y ajoute une dimension sémantique dont découle notamment un service de suivi par mots-clés. En d’autres termes, les algorithmes mis en jeu se chargent de détacher des tendances parmi les commentaires des abonnés.

Auparavant facturées à hauteur de 6 à 125 dollars par mois, les souscriptions sont désormais closes, au même titre que le site Internet du projet. Toute tentative d’accès redirige vers un court billet d’annonce de ce rachat conclu pour une somme indéterminée.

A très court terme, on pourra certainement retrouver SocialGrapple intégré à l’application Analytics de Google, voire à son réseau social, en perte de vitesse depuis l’intronisation de l’Open Graph sur Facebook.

 

 

Crédit photo : Copyright iQoncept – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur