Google s’autoproclame meilleur moteur de recherche

Mobilité

Bien qu’il n’indique plus le nombre de documents indexés, le moteur affirme que sa base est trois fois plus importante que celle de ses concurrents .

Google fête aujourd’hui son septième anniversaire. Pour l’occasion, le moteur américain a décidé de ne plus communiquer, à compter de ce jour, le nombre de pages indexées sur la page d’accueil de son site. Il propose à la place une longue note, dédiée à l’évaluation des moteurs, dans laquelle il indique que son index est “plus de trois fois plus grand que n’importe quel autre moteur de recherche”.

La société de Larry Page et Sergey Brin se refuse volontairement à apporter les preuves de ce qu’elle avance. Elle préfère inviter les internautes à se rendre compte par eux-mêmes de la pertinence des résultats qu’elle fournit, en les comparant avec ceux produits par les autres moteurs. Google leur propose ainsi de lancer une requête très ciblée sur plusieurs outils de recherche et de compter le nombre de documents retournés par chacun d’eux. De plus amples indications sur la marche à suivre devraient être publiées prochainement sur le blog du moteur.

Pertinence contre exhaustivité

Yahoo a immédiatement réagi à l’annonce de son principal rival. “Nous félicitons Google d’avoir retiré de sa page d’accueil la taille de son index et de reconnaître qu’elle est insignifiante”, déclare le groupe dans un communiqué. “Comme nous l’avons dit par le passé, ce qui importe est que les consommateurs trouvent ce qu’ils cherchent, et nous invitons les utilisateurs de Google à comparer leurs résultats avec ceux de Yahoo Search.”

Fin août dernier, Yahoo affirmait être le moteur de recherche le plus exhaustif avec 19,2 milliards de documents indexés, contre 8,2 milliards revendiqués par son concurrent. Les dirigeants de Google avaient alors réagi en affirmant que Yahoo avait surestimé la taille de son index en comptant les documents dupliqués. Aujourd’hui, les deux acteurs semblent d’accord pour dire que l’efficacité importe plus que la taille…

Google Video migre sous Flash
Google propose, depuis peu, aux utilisateurs de son service de recherche vidéo de visionner les films indexés au format Flash, et non plus avec son outil propriétaire, sans expliquer ce changement de technologie. Flash est toutefois supporté par un plus grand nombre de systèmes d’exploitation et de navigateurs Web et présente également une meilleure qualité graphique.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur