Google Squared : le moteur de recherche se transforme en outil comparatif

Cloud

Le nouveau service de Google permet de rassembler les résultats d’une requête sous forme de tableau comparatif, pour rendre les résultats plus pertinents et compréhensifs.

La concurrence dans le domaine de la recherche en ligne s’intensifie. Alors que Microsoft a annoncé il y a quelques jours la sortie de son nouveau moteur Bing.com, Google propose en mode expérimental une nouvelle fonctionnalité de recherche baptisée “Squared”, qui agrège les résultats d’une recherche sous forme de tableaux. Rappelons qu’en mai dernier, un autre moteur de recherche “intelligent”, Wolfram Alpha, a vu le jour. Il offre d’effectuer des requêtes basées sur le langage naturel, et de comprendre ainsi le sens des recherches demandées.

Google Squared permet ainsi de faciliter les recherches des internautes, en ne proposant pas seulement une série de liens vers des sites Web, mais des résultats agencés clairement en un tableau comparatif formé de plusieurs colonnes thématiques regroupant des séries d’informations qui devraient être utiles à l’utilisateur (sujets associés à la recherche, images, descriptions, pays source de l’information). Une façon intéressante d’établir un comparatif rapide en termes de services ou de produits…

Si l’on recherche par exemple dans Squared des informations sur Microsoft, apparaissent sous forme de tableaux tous les produits proposés par l’éditeur, les logos associés, une description du produit, le type de licence, et le système d’exploitation utilisé.

Mais ce moteur est encore perfectible et présente des lacunes. Par exemple, comme le note Vnunet.com, Google Squared n’identifie pas encore certaines thématiques et ne proposent pas alors en réponse des tableaux pertinents. Ainsi, l’expression “Software-as-a-service” ne renvoie que vers une page IBM ou Wikipedia qui contiennent ces termes. Mieux : il ne reconnaît absolument pas le terme “cloud computing”.

Cette quête de sens dans les recherches sur Internet s’avère donc longue et compliquée, comme le souligne Google, dans un billet sur son blog : “Rassembler diverses informations en parcourant le Net est relativement facile (bien qu’ennuyeux) pour une personne, mais c’est beaucoup plus difficile quand un ordinateur doit le faire automatiquement”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur