Google Sync part à la conquête de nouveaux smartphones

Cloud

L’outil de synchronisation PC-mobile de Google s’installe sur l’iPhone et les mobiles Windows Mobile et Symbian S60.

Google élargit le nombre de terminaux mobiles que prend en charge son service de synchronisation Google Sync. Initialement destinée aux BlackBerry, cette application est maintenant étendue à l’iPhone et aux smartphones tournant sous les OS Windows Mobile et Symbian S60.

Toujours proposé en version bêta, Google Sync permet ainsi de synchroniser ses contacts Gmail et son agenda Google Calendar, disponibles sur le Web, sur son téléphone mobile, et vice-versa. Les modifications apportées à son carnet d’adresses Gmail et à Google Calendar sont alors automatiquement enregistrées à chaque nouvelle synchronisation. A noter que Google Sync ne permet pas encore de synchroniser les e-mails reçus sur la messagerie Gmail.

Pour avoir la possibilité de mettre en place un tel système de synchronisation, Google a dû souscrire à une licence Exchange ActiveSync, éditée par Microsoft, pour l’installer sur ses serveurs d’hébergement. La possession d’une telle licence permet à la firme de Mountain View d’exploiter le protocole Microsoft Exchange pour “pousser” les données Gmail et Google Agenda vers le terminal mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur