Google Talk et Hangouts victimes d’un bug-éclair

Cloud
google-talk-hangouts-bug

Ce matin, les outils de messagerie instantanée de Google ont été frappés d’un curieux mal : certains messages privés parvenaient à d’autres contacts que ceux auxquels ils étaient destinés. Le problème est résolu, sans plus d’explications.

Il était environ 9 heures du matin à Paris, ce jeudi, lorsqu’un internaute inscrit dans l’un des groupes de discussion Google a fait remarquer l’étrange comportement des outils de discussion instantanée GTalk et Hangouts.

Certains messages privés parvenaient à d’autres contacts que ceux auxquels ils étaient destinés… sans que l’expéditeur en ait connaissance, tout du moins jusqu’à être interpellé par l’un de ses interlocuteurs.

Durant les quelques heures qu’a duré ce dysfonctionnement (il a été corrigé vers 13h15, sans plus d’explications de la part de Google), les hashtags #GTalk et #Hangouts se sont multipliés sur les réseaux sociaux.

Le phénomène est apparu comme aléatoire, touchant aussi bien les versions en ligne que les applications mobiles des deux services de chat.

gtalk-bug-forums

Il est probable que ce bug, bien que vraisemblablement situé côté client, soit l’une des conséquence de la transition de Google Talk vers son successeur désigné : Hangouts, qui combine discussion écrite, voix sur IP et vidéoconférence.

La coexistence des deux systèmes de messagerie soulèverait des contraintes techniques que n’ont d’ailleurs pas rencontrées, ce matin, les internautes qui utilisaient le même programme (exclusivement Hangouts ; ou uniquement GTalk).

Mais l’enjeu est d’autant plus grand que les versions accessibles à travers les Google Apps for Business – utilisées par les entreprises – étaient aussi touchées.

bug-gtalk
—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : d’ICQ à Skype, avez-vous suivi l’évolution de la messagerie instantanée ?

Crédit photo : Svetlana Lukienko – Shutterstock.com
Crédit logo : Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur