La Google TV arrive au Royaume-Uni en juillet, puis la France ?

Régulations
Google TV logo

Le 16 juillet marquera la première incursion de la Google TV en Europe. Sony l’y distribuera, dans un premier temps au Royaume-Uni, pour 200 à 300 livres.

La Google TV devrait posera ses valises en Europe le 16 juillet. Du moins en commençant par le Royaume-Uni.

Le groupe Internet américain ne cache pas ses ambitions dans le domaine de la télévision connectée.

En collaboration avec Sony, la Google TV se présente sous la forme d’une set-top box, accompagnée d’une télécommande dotée d’un clavier.

Il n’y aurait pas de modifications techniques à prévoir, selon The Guardian.

Elle s’articulera autour du système d’exploitation Android et d’une puce ARM Marvell Foresight à 1,2 GHz, substituée à l’Intel Atom implémenté dans la Google TV première du nom (l’origine remonte à  fin 2010).

A la clé néanmoins, une offre de contenus désormais plus conséquente, centrée sur l’écosystème YouTube et son catalogue de films, de séries TV, d’avant-premières et de retransmissions de concerts en direct.

Coût présumé de la Google TV pour les premiers clients britanniques :  200 à 300 livres (équivalent  à une tranche 250 – 375 euros).

Une échelle tarifaire qui corrobore les dernières prévisions en date : Google TV pourrait investir la France en septembre prochain, à 200 euros pour le modèle de base et 300 euros avec un lecteur de disques Blu-Ray intégré.

Google a défini un plan d’attaque avec des mises à jour majeures à intervalle régulier (au bas mot, une par an), un outil de reconnaissance vocale et un moteur de recommandations personnalisées.

Le marché de la “smart TV” commence d’ailleurs à percer. En France, on évalue le nombre de foyers à 3 millions (10,7%).

Mais le chemin sera long pour le tandem Google – Sony, alors que d’autres acteurs tels LG et Samsung se sont positionnés en parallèle sur le créneau.

Avec l’Apple TV, Apple esquisse la silhouette d’un concept alternatif qui se veut forcément novateur et en haute définition.

Quant à Canonical, il joue les invités surprise avec un portage dédié d’Ubuntu dans la télévision connectée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur