Google veut jouer un rôle moteur dans la fibre optique

Cloud

Le groupe Internet veut déployer un réseau-test “ultra haut débit Internet” (1 Gigabit/s) sur des zones géographiques précises aux Etats-Unis.

Google a-t-il une nouvelle fibre FAI très haut débit ? Aux Etats-Unis, le groupe Internet projette de construire puis de tester un réseau “ultra haut débit” à 1 Gigabit/s.

“Cela représente 100 fois le débit dont la plupart des Américains disposent actuellement”, explique Minnie Ingersoll and James Kelly, en qualité de Product Managers chez Google, dans une contribution blog en date du 10 février.

Avec ce test de réseau optique, Google veut pousser la fibre à domicile (Fiber-To-The-Home ou FTTH) avec une “offre compétitive” qui pourrait toucher un bassin d’une fourchette de 50 000 à 500 000 personnes.

Le groupe Internet, qui n’en finit pas d’étendre son influence dans de mutiples domaines, compte observer ce que les développeurs et les internautes sont capables d’imaginer en termes d’applications et d’usages à partir d’un réseau très haut débit.

D’un point de vue architecture réseau, Google compte également explorer de nouvelles pistes et se déclare prêts à partager le fruit de ses découvertes avec le monde entier. Il se déclare “prêt à gérer ce réseau en développant un esprit “d’ouverture” (vis-à-vis des autres opérateurs), de “non-discrimination” et de “transparence”.

Jusqu’au 26 mars, le groupe de Mountain View se propose de recueillir les requêtes des villes intéressées par l’expérience “ultra haut débit” et celles des internautes. La sélection des sites d’implantation sera annoncée dans le courant de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur