Mauvais passe pour GoPro: entre retrait du marché des drones et licenciements

EmploiEntrepriseLicenciementsManagement
karma-gopro

Les résultats financiers de GoPro ne sont pas à la hauteur. La société californienne prend des mesures drastiques en abandonnant le marché des drones.

En 2015, la société californienne GoPro avait misé sur une diversification associée aux drones grand public (Karma) pour s’étendre au-delà de son coeur de business : les caméras d’action.

Peine perdue visiblement sur fond de difficulté à pénétrer ce marché (après un rappel technique des premiers modèles en 2016) : GoPro vient d’annoncer son retrait du marché des drones et l’arrêt de la commercialisation du quadricoptère Karma sur fond de résultats financiers trimestriels préliminaires qui ne sont pas à la hauteur.

La société précise parallèlement qu’elle va licencier 250 employés sur un total de 1254. Soit près de 20 % de l’effectif total. Logiquement, les équipes de la branche drones se retrouvent au coeur de la restructuration. En moins de deux ans, Les Echos recensent trois vagues de suppressions de postes.

Ce plan de suppressions de postes va se traduire par des charges exceptionnelles comprises entre 23 et 33 millions de dollars au cours du premier trimestre de l’exercice en cours (pour régler les indemnités de licenciements).

Les périodes des fêtes de fin d’année n’ont pas été propices pour GoPro. La société technologique connue pour ses action cams, évalue son chiffre d’affaires trimestriel à 340 millions de dollars, soit un recul d’environ 37 % par rapport à la même période en 2016.

Tandis que les analystes financiers pariaient plutôt sur un niveau de CA situé entre 460 à 480 millions de dollars. Le titre a d’ailleurs été immédiatement sanctionné en Bourse.

Nicholas Woodman, CEO de GoPro, est conscient de la gravité de la situation, au point même d’évoquer la possibilité de vendre la société qu’il a fondée en 2002.

Signe de la période de disette : le manager réduit à un dollar symbolique son salaire pour 2018, contre un salaire annuel de 800 000 dollars auparavant et une prime indexée sur les performances de la société (évaluée à 300 000 dollars en 2016).

“Mauvais Karma” ?

GoPro va cesser de produire son drone Karma mais le service après-vente pour les unités écoulées sera maintenu.

Il ne s’agit pas de perdre la confiance des clients alors même que le démarrage commercial avait été bancal. Le drone a été victime de sérieux problèmes techniques de batterie qui pouvaient stopper les quatre rotors du drone durant son vol, entrainant dès lors sa chute.

Un problème de sécurité qui avait contraint GoPro à rappeler toutes les unités vendues dès novembre 2016 (soit moins d’un mois après sa commercialisation). Le quadricoptère a ensuite été remis sur le marché début 2017 mais c’était grillé pour les fêtes de fin d’année.

D’un point de vue performance et prix, le Karma n’aura visiblement pas réussi à lutter face à la concurrence féroce sur le marché des drones grand public face au chinois DJI qui avait sorti le Mavic Pro en septembre 2016 puis son drone ultra-compact Spark en juin 2017.

GoPro estime aussi que ce retrait du marché des drones se fait à la lueur des régulations relatives à l’usage des drones grand public de plus en plus restrictives en Europe et aux Etats-Unis dans les prochaines années.

Quant aux ventes d’action cams, elles vont être affectées par la baisse des tarifs consenties par GoPro pour maintenir les ventes durant les fêtes de fin d’année.

Le prix de la HERO5 Black avait en effet été revu à la baisse tout comme celui de la HERO6 Black qui est passé de 599 dollars à 499 dollars le 10 décembre 2017.

En dépit d’un important effort marketing, nous avons constaté que les consommateurs hésitaient à acheter la HERO5 Black au même prix qu’un an plus tôt“, a ainsi déclaré Nicholas Woodman dans un communiqué.

Lueur d’espoir tout de même : GoPro a réitéré son engagement en faveur de l’innovation et a annoncé son intention d’introduire en 2018 plusieurs nouveaux produits.

(Crédit photo : GoPro/Instagram – Drone Karma)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur