Gouvernement : Eric Besson reprend le dossier de l’économie numérique

Mobilité

Avec le remaniement, Éric Besson, ex-ministre de l’Immigration, prend le relais de NKM avec le titre de “ministre délégué chargé de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique”.

(update 14/10/10 à 22h15) Après un passage au très controversé au ministère de l’Immigration dans le précédent gouvernement, Éric Besson reprend la gestion du développement de l’économie numérique dans le cadre du remaniement.

Sa fonction officielle est “ministre délégué chargé de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique” au sein du ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

Eric Besson n’est pas totalement novice sur le sujet.

Entre mars 2008 et janvier 2009, il disposait des fonctions de secrétaire d’État chargé de la Prospective, de l’Évaluation des politiques publiques et du Développement de l’économie numérique, auprès du Premier ministre (déjà François Fillon à l’époque).

Il avait d’ailleurs travaillé à la mise en œuvre d’un plan de développement baptisé “France Numérique 2012“.

Entre janvier 2009 et novembre 2010, C’est Nathalie Kosciusko-Morizet qui avait pris le relais en qualité de secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique.

Au terme de ce nouveau remaniement, elle devient ministre en charge du Développement durable et de l’Ecologie.

Bref, dans la nouvelle configuration du gouvernement, un ministre délégué prend en charge les activités de l’économie numérique avec deux autres domaines importants (énergie, industrie).

C’est mieux qu’un secrétariat d’Etat dédié ?

[Plus d’informations à suivre]


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur