GPS : les nouveaux Tom Tom Go intègrent les cartes de 41 pays européens

Mobilité

Tom Tom innove en 2008 avec IQ Routes, une technologie de calcul de temps de trajet proche de la réalité.

Présentés lors du dernier CeBIT, les nouveaux produits de navigation personnelle (PND) de Tom Tom devraient débarquer dans les rayons français vers la mi-avril. Il s’agit des assistants GPS de la gamme Tom Tom Go avec les modèles Go 930 T, Go 730 et 730 T. Du haut de gamme dont les tarifs évolueront entre 399 et 499 euros. Hors options et renouvellement de cartes (fournies par Tele Atlas).

Les successeurs des séries 920 et 720 héritent du même design tout en bénéficiant de boîtiers en aluminium plus finement brossés, selon son constructeur. En haut du panier, le 930 T se distingue du 730 en intégrant les cartes d’Amérique du Nord en plus de celles d’Europe (qui passent pour l’occasion de 22 à 41 pays dont 31 détaillés). Mais aussi d’un module Bluetooth pour la synchronisation des données par GSM/GPRS via un téléphone mobile.

Outre ses modèles, la société néerlandaise renforce ses services pour continuer à dominer le marché européen du GPS. “Nous restons concentrés sur ce qui fait le succès des GPS Tom Tom“, affirme Benoît Simeray, vice-président des ventes Europe du Sud, “renforcer les quatre fondamentaux.” A savoir la simplicité d’utilisation, l’enrichissement de la cartographie, le renforcement de la sécurité et l’optimisation du calcul d’itinéraire.

500 millions de mesures par jour

Ce dernier service propose désormais le calcul du meilleur itinéraire possible, non pas en distance mais en temps de trajet. Pour cela, Tom Tom s’appuie sur un calcul moyen des temps de déplacement basés, non pas sur l’agrégation de la moyenne des vitesses maximales sur la portion de route étudiée, mais sur des moyennes issues de statistiques internes.

Depuis deux ans, nous étudions la vitesse de circulation à partir des relevés issus de la communauté des utilisateurs“, soutient Benoît Simeray. A raison de 500 millions de mesures par jour effectuées, ce sont 100 milliards de calculs de vitesse au total sur 7 milliards de kilomètres parcourus qui ont permis de mettre sur pieds la technologie IQ Routes. De plus, Tom Tom distingue les résultats pour la circulation en semaine de celle du week-end. Au final, l’entreprise propose un temps de trajet plus proche de la réalité que celui des offres basées sur les seules données théoriques.

Aujourd’hui le calcul réaliste du temps de trajet. Demain l’information trafic en temps réel. Pour cela, Tom Tom développe ses services autour de sa technologie HD qui s’appuie sur les analyses de déplacement des individus à partir des données de positionnement envoyées depuis leur téléphone mobile. Tom Tom a signé avec Vodaphone des accords en ce sens en Hollande (où le service et déjà opérationnel), Allemagne et Angleterre (lancement prévu cette année) et en France avec SFR pour une mise en service attendue en 2009. En attendant, Tom Tom propose l’envoi d’information sur le trafic par l’intermédiaire d’un module optionnel commercialisé 79 euros dans sa version récepteur FM ou 29,90 euros par an sous forme d’abonnement via le GPRS du téléphone.

La 3D est une technologie coûteuse

Autre nouveauté, le “guidage avancé sur changement de voie” (Advanced Lane Guidance). Le service, qui s’adresse essentiellement aux usagers des autoroutes, propose une représentation réaliste en 3D des sorties de voie avec indication fléchée du couloir à prendre.

Un service qui vise à éviter les erreurs de direction avec coup de volant dangereux au dernier moment pour rattraper le bon itinéraire. Tom Tom déclare couvrir 95 % des sorties d’autoroutes françaises.

Si l’image qui représente le plus fidèlement possible la réalité du terrain est générée en 3D, elle reste statique. “La 3D animée nécessite des technologies encore coûteuse“, justifie le porte-parole de Tom Tom. Mais celui-ci reconnaît que la 3D réaliste est une technologie d’avenir. D’autant que celle-ci est aujourd’hui abordée par la concurrence, Nav N Go et Navigon, notamment.

3,5 millions de ventes en France en 2008

Enfin, la sécurité se voit renforcée par l’usage de la voix pour indiquer le lieu de destination. Il ne s’agit pas encore de pilotage par reconnaissance vocale comme le propose son concurrent Garmin mais Tom Tom s’en rapproche. Enfin, les nouveaux PND proposent la géolocalisation, toujours utile en cas de panne pour indiquer précisément son lieu de stationnement.

Fort de ses nouveaux produits, Tom Tom compte accélérer ses ventes sur le marché français, le troisième en Europe après la Grande-Bretagne et l’Allemagne. Il prévoit de vendre 3,5 millions d’unités en 2008 contre 2,5 millions en 2007, soit une progression de 68 % en volume.

A l’échelle mondiale, Tom Tom vise les 14 à 15 millions de produits distribués en 2008 (contre 9,6 millions en 2007) pour un chiffre d’affaires supérieur à 2 milliards d’euros. L’entreprise va notamment se renforcer sur les marchés de l’Est, de l’Amérique latine et de l’Australie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur