Green IT : Apple alimente ses data centers à l’énergie solaire

Régulations
Apple data center green IT

Apple, qui s’est engagé à établir un modèle de Green IT, va exploiter, aux États-Unis, un parc photovoltaïque de 167 hectares pour alimenter l’un de ses data centers intégralement à l’énergie solaire.

Pointé du doigt au dernier baromètre Cool IT de Greenpeace pour son bilan carbone, Apple s’est engagé à faire preuve de plus de transparence en matière de respect de l’environnement et à adopter une démarche écologique globale.

Menée à grande échelle, des chaînes de production jusqu’au réseau de distribution, cette réflexion englobe les data centers, optimisés en conséquence, avec l’objectif de les alimenter intégralement en électricité issue de sources propres et renouvelables.

Il s’agit aussi d’améliorer l’efficience énergétique du centre de données moyen, évaluée pour l’heure à 10% environ.

“La marque à la Pomme” franchit une nouvelle étape en ce sens, avec la mise en service d’un parc photovoltaïque sur son site de Reno (État américain du Nevada).

Implantée sur 167 hectares avec le concours de l’exploitant local NV Energy, cette ferme de panneaux solaires délivrera une capacité instantanée de 18 à 20 MW, pour un rendement annuel estimé à 40 kWh.

Les surplus alimenteront le réseau électrique local.

Destinée à couvrir la demande croissante en ressources liée à l’adoption des services cloud d’Apple, la structure concentrera, à terme, des investissements chiffrés à plus d’un milliard de dollars.

Elle trouvera notamment un écho dans l’Oregon, où la firme de Cupertino exploite actuellement un complexe qui se sustente exclusivement, sur 930 mètres carrés, de systèmes de récupération de l’énergie solaire.

Plusieurs autres pistes sont à l’étude : le refroidissement à l’eau, le contrôle dynamique de la climatisation, des toits et murs blancs pour réfléchir les rayons du soleil, l’utilisation de matériaux recyclés…

Entre géothermie, éolien et hydraulique, à l’échelle du Globe, 75% des installations d’Apple fonctionnent au moins partiellement à l’énergie propre, contre 35% en 2010.

En France, les principales initiatives autour sur le dossier du photovoltaïque sont à mettre au crédit de l’hébergeur roubaisien OVH.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous l’histoire d’Apple ?

Crédit photo : Yentafern – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur