Green IT : IBM présente son initiative écolo, Green Sigma

Cloud

Avec sa nouvelle méthodologie, IBM espère aider les entreprises à réduire leur facture énergétique.

IBM a réaffirmé ses prétentions écologiques avec le lancement de Green Sigma, une nouvelle offre de conseils conçue pour aider les entreprises à réduire leur consommation d’eau et d’énergie. Green Sigma (PDF) s’inspire directement du concept de Lean Six Sigma, un ensemble de meilleures pratiques destiné à améliorer l’efficacité des processus, à réduire les coûts et à améliorer les performances.

La nouvelle méthodologie applique les mêmes principes que le Lean Six Sigma en matière de consommation d’eau et d’énergie. Elle se concentre sur certains domaines tels que l’informatique et les systèmes de transport, selon Niall Brady, responsable du développement technique mondial de Green Sigma chez IBM.

Green Sigma comprend cinq phases qui peuvent faciliter les initiatives de responsabilité sociale d’entreprise. Il s’agit tout d’abord de déterminer des indicateurs de performance clés, puis d’identifier à quel niveau les activités doivent être mesurées. Ensuite, d’utiliser un système de tableaux de bord pour surveiller et analyser les indicateurs de performance ainsi que d’autres données.

Les entreprises seront ensuite encouragées à appliquer les outils et techniques statistiques Green Sigma afin d’analyser et d’améliorer les processus et donc de réduire leur consommation d’énergie. L’étape finale consiste à optimiser en continu ces processus et ces indicateurs de performance, et à identifier de nouvelles pistes d’amélioration.

“La consommation d’énergie étant rarement décomposée, les responsables informatiques ne peuvent pas comprendre de quelle manière l’énergie est utilisée”, explique Niall Brady. “La prise de conscience représente 90 % du travail de gestion de l’énergie et l’initiative Green Sigma est essentiellement axée sur les mesures.”

IBM a réaffirmé ses prétentions écologiques avec le lancement de Green Sigma, une nouvelle offre de conseils conçue pour aider les entreprises à réduire leur consommation d’eau et d’énergie. Green Sigma (PDF) s’inspire directement du concept de Lean Six Sigma, un ensemble de meilleures pratiques destiné à améliorer l’efficacité des processus, à réduire les coûts et à améliorer les performances.

La nouvelle méthodologie applique les mêmes principes que le Lean Six Sigma en matière de consommation d’eau et d’énergie. Elle se concentre sur certains domaines tels que l’informatique et les systèmes de transport, selon Niall Brady, responsable du développement technique mondial de Green Sigma chez IBM.

Green Sigma comprend cinq phases qui peuvent faciliter les initiatives de responsabilité sociale d’entreprise. Il s’agit tout d’abord de déterminer des indicateurs de performance clés, puis d’identifier à quel niveau les activités doivent être mesurées. Ensuite, d’utiliser un système de tableaux de bord pour surveiller et analyser les indicateurs de performance ainsi que d’autres données.

Les entreprises seront ensuite encouragées à appliquer les outils et techniques statistiques Green Sigma afin d’analyser et d’améliorer les processus et donc de réduire leur consommation d’énergie. L’étape finale consiste à optimiser en continu ces processus et ces indicateurs de performance, et à identifier de nouvelles pistes d’amélioration.

“La consommation d’énergie étant rarement décomposée, les responsables informatiques ne peuvent pas comprendre de quelle manière l’énergie est utilisée”, explique Niall Brady. “La prise de conscience représente 90 % du travail de gestion de l’énergie et l’initiative Green Sigma est essentiellement axée sur les mesures.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur