Interview Guilhem Bertholet : « BlendWebMix réunit ceux qui font le Web d’aujourd’hui »

EntrepriseStart-up
Guilhem Bertholet
7 12

Co-fondateur de la Cuisine du Web, Guilhem Bertholet co-organise les 28 et 29 octobre la troisième édition de BlendWebMix.

ITespresso.fr : La CuisineDuWeb co-organise la 3e édition de BlendWebMix. Combien de personnes attendez-vous ? Avez vous l’ambition de créer un LeWeb ou un WebSummit lyonnais ?

Guilhem Bertholet : Lyon dispose d’un écosystème numérique très dynamique avec de très nombreux événements pour les développeurs, les graphistes ou les marketeurs. Mais il manquait certainement un événement fédérateur, capable de « mixer » toutes ces communautés en provoquant de véritables rencontres.

Nous n’avons ni l’ambition d’être un lieu de rencontre entre grands comptes et start-up, comme est devenu LeWeb, ni une foire aux milliers de start-up, comme WebSummit.

Par contre, nous pourrions faire l’analogie avec LesBlogs, lancés avant LeWeb, dans son ambition de réunir ceux qui font le Web d’aujourd’hui.

ITespresso.fr : Cette troisième édition proposera un concours de start-up, un hackaton, des conférences mais également une session pour les…enfants. Pourquoi proposer un tel contenu sur un événement qui vise avant tout les professionnels ?

Guilhem Bertholet : Lors de l’édition 2014, l’un des participants n’a pas eu d’autre choix que de venir avec son petit frère de 11 ans et nous lui avons proposé de monter sur scène pour partager son regard sur BlendWebMix.

Nous avons réalisé que cette nouvelle génération qui a grandi avec des tablettes tactiles pouvait être une source d’inspiration pour tous.

Cette année, nous allons ouvrir en grand nos portes aux enfants de plusieurs centres aérés et nous allons proposer une demi journée de conférences. Cela pourrait permettre de réfléchir aux interfaces homme-machines de demain mais peut être également susciter quelques vocations de développeurs :-)

ITespresso.fr : L’événement est lyonnais. Où sont passées les stars locales comme Bruno Bonnell (Robolution) ou Jean-Michel Aulas (CEGID)

Guilhem Bertholet – Cegid est un partenaire historique et près d’une cinquantaine de leurs collaborateurs viendront sur l’événement. Pour Bruno Bonnell, il est le bienvenu mais je crois qu’il est assez occupé en ce moment :-)

Mais vous l’avez compris, notre ambition n’est pas forcément de donner la parole aux stars du numérique. Plutôt de réunir ceux qui font le Web, qui « mettent leurs mains dans le cambouis » et qui veulent partager leur expérience.

ITespresso.fr : Dans quelle mesure BlendWebMix contribue-t-il à l’émergence d’une FrenchTech lyonnaise ? A quand des licornes rhône-alpines ?

Guilhem Bertholet – La région compte déjà pas mal de réussites dans le e-commerce comme LDLC ou Spartoo et BlendWebMix ambitionne effectivement de faire naître de nouveaux champions.

Ces dernières années, nous avons accueilli des jeunes pousses comme ReputationVIP, GeoLead, VidCoin, Roamper ou encore Mapado, à qui nous souhaitons un destin de licorne !

Avec des associations comme la CuisineduWeb, OnlyLyon ou FrenchTech, nous entendons en tout cas démontrer le dynamisme de l’écosystème local mais également fédérer les initiatives à l’international.

Beaucoup de jeunes pousses lyonnaises n’hésitent pas à collaborer, par exemple en ouvrant des bureaux en commun, quand elles se lancent à l’étranger.

Et n’oublions pas que Lyon est la plus grande ville du sud de la France et qu’un peu plus au sud, il y a un continent comme l’Afrique avec plus d’un milliard de personnes qui ont des rêves numériques pleins la tête.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur