Hadopi 2: l’UMP ne supporte plus “les litanies” du PS, qui a marqué “un point politique”

Cloud

Le vote solennel sur Hadopi 2 n’interviendra qu’en septembre. L’UMP montre des signes de lassitude, le PS est revigoré.

Le vote solennel du Parlement concernant le projet de loi Hadopi 2 n’interviendra finalement qu’en septembre. Incontestablement, la stratégie de guerre d’usure des députés PS, qui ont déposé 747 amendements pour démonter le texte de loi anti-piratage, a un certain effet.

“Nous venons de marquer un point politique”, assure Jean-Marc Ayrault, président du groupe PS à l’Assemblée nationale. “Le doute qui existait dans la majorité lors de la première loi Hadopi persiste à l’évidence avec Hadopi 2. On est dans une situation qui créée un vrai trouble dans la majorité.”

De son côté, Jean-François Copé, son homologue pour le camp de l’UMP qui prônait “une adoption rapide” de Hadopi 2, rechigne à parler de “report” du vote solennel. Il estime que la trève estivale du Parlement, qui débute en fin de semaine, rendait cette procédure impossible.

“Nous allons devoir durant toute la semaine écouter les litanies du PS (…) cela va être sinistre”, a déclaré Jean-François Copé Copé selon les propos recueillis par l’AFP.

A lire : dossier spécial ITespresso : Lutte anti-piratage, avis de tempête


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur