Haïti – Séisme : Google plus ingénieux que les autres portails

Cloud

Le moteur Google a adapté ses outils “pour venir en aide aux victimes du séisme en Haïti”. Yahoo et MSN sont moins ambitieux. Voila.fr est largué.

Google se mobilise davantage que les autres portails pour Haïti. Depuis vendredi, le moteur propose sous la barre de recherche un nouvel onglet dédié : “Information, ressources, et moyens pour venir en aide aux victimes du séisme en Haïti”.

Avec sa nouvelle page d’accueil qui s’affiche en “deux temps”, Google a choisi de faire apparaître en priorité le lien spécial Haïti par rapport aux services connexes  de Google.

Sur la page sommaire dédiée, on apprend que Google a réservé “une aide d’un million de dollars pour soutenir les organisations sur le terrain”. A côté de cet élan d’altruisme, on retrouve toujours quelques réflexes de business.

Ainsi, les internautes sont d’abord invités à faire des dons en s’appuyant sur le service de paiement électronique Google Checkout (en dollars) pour le compte de l’Unicef et de Care (ONU). Le moteur propose ensuite des liens avec d’autres organisations humanitaires.

Google s’appuie sur ses technologies pour montrer l’ampleur des dégâts. En particulier son outil GeoEye à partir de Google Earth (images satellite) ou Google Maps (cartographie).

Le groupe Internet propose également Google Crisis Response, un espace qui a vocation à faciliter l’aide à la recherche de personnes disparues (“Je recherche quelqu’un”, “J’ai une information sur une personne”).

Plus sobrement, Yahoo.fr a mis un drapeau haïtien juste devant son logo sur sa page d’accueil. En cliquant dessus, l’internaute découvre sur l’espace de solidarité Yahoo for Good une liste d’associations humanitaires et leurs adresses Web.

Chez Microsoft, c’est plus compliqué de trouver l’action de MSN Actions Solidaires cachée dans un onglet “Haïti” qui est peu visible dès la page d’accueil du portail MSN.fr. Celui-ci propose là aussi de “soutenir les ONG qui apportent  une aide d’urgence aux victimes de ce séisme et font appel au don”.

Sur le portail Voila.fr (groupe Orange-France Telecom), le sujet Haïti n’est pas du tout mis en valeur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur