Lutte anti-harcèlement : Twitter veut se montrer plus pugnace

MarketingSocial Media
twitter-lutte-anti-harcelement
2 2

Face à la montée du harcèlement sur Internet qui écorche la confiance avec ses membres, Twitter réagit en adoptant de nouvelles mesures.

En matière de lutte contre le harcèlement en ligne, Twitter fait acte de contrition sur fond d’initiatives jusqu’ici peu concluantes.

« Nous avons fait un pas en arrière dans une volonté de réinitialisation, d’adopter une nouvelle approche, de trouver et de nous concentrer sur les besoins les plus critiques et d’apporter des améliorations rapidement », évoque la plateforme de microblogging dans une nouveau billet de blog.

Dans une nouvelle offensive pour améliorer la confiance vis-à-vis de ses membres (317 millions d’utilisateurs « actifs » à la fin du T3 2016), la société Internet, dirigée par Jack Dorsey, a focalisé ses efforts sur trois axes.

En premier lieu, Twitter étend la fonctionnalité « mute » qui permet de rendre invisibles certains contenus aux notifications, là où finalement les utilisateurs en « avaient le plus besoin », de l’aveu même de Twitter.

Le déploiement, prévu dans les prochains jours, se base sur des mots-clés pour rendre invisibles des mots, des phrases ou encore des conversations entières. Cette possibilité était plébiscitée par les utilisateurs de Twitter qui indique vouloir l’optimiser et l’ajuster dans le futur.

La problématique à laquelle est confrontée Twitter n’est pas triviale puisqu’il faut quasiment agir en temps réel, le service fonctionnant ainsi en mode public : « Parce que Twitter se produit en public et en temps réel, nous avons eu certains défis à relever et à freiner la conduite abusive. »

Le phénomène prend aussi de l’ampleur : « Le nombre d’abus, d’intimidation et de harcèlement que nous avons vus sur Internet a fortement augmenté au cours des dernières années. »

Twitter dispose bien d’une politique de conduite à tenir sur son service qui proscrit notamment certains comportements incitant au racisme et à la haine.

Pour éradiquer plus efficacement de telles pratiques, Twitter met à disposition un moyen plus direct de signalement pour dénoncer de tels comportements déviants.

Enfin, toutes les équipes de support et de modération ont été formées pour cerner les pratiques appropriées à appliquer sur la plateforme de microblogging. Il s’agissait de les sensibiliser aux différences culturelles et historiques suivant les zones géographiques dans lesquelles sont situés les utilisateurs du service.

(Crédit photo : @Twitter)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur