Harvard et le MIT collaborent dans l’e-learning

Cloud
Campus de Harvard, Cambridge, Massachusetts

Eminents représentants de l’enseignement supérieur aux Etats-Unis, Harvard et le MIT collaborent dans l’enseignement à distance et concrétisent l’union de leurs projets respectifs avec la plate-forme edX.

Eminents représentants de l’enseignement supérieur aux Etats-Unis, l’université de Harvard et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) projettent de s’accorder au diapason de la plate-forme d’e-learning edX.

A compter de la rentrée prochaine, les deux établissements s’improviseront ainsi dispensaires de cours à distance, proposés en libre accès aux étudiants, par le canal Internet.

Ce projet matérialise l’union de Harvardx et MITx, deux services similaires qui coexistaient jusqu’alors.

Voici désormais ces outils amenés à tirer leur révérence en faveur du seul edX, dont ils constitueront néanmoins les fondements technologiques et fonctionnels, sur le principe du MOOC, acronyme pour “Massive Online Open Course”, littéralement “cours ouverts massivement multi-apprenants”.

Couronnées de succès, les quelques expériences menées au préalable ont entériné la prise de pouvoir de l’e-learning. Témoin ces 120 000 étudiants titulaires d’un compte sur MITx et qui se sont inscrits au cours “circuits et électronique”, donné intégralement en ligne.

La réussite à l’examen corrélatif ne saurait toutefois donner lieu à l’octroi de crédits universitaires. Le bénéfice de la démarche se cantonne pour l’heure à l’obtention d’un certificat.

Pour autant, Harvard et le MIT prônent davantage l’utile à l’agréable, en l’occurrence l’accessibilité du savoir par la l’internationalisation et la réduction consécutive des coûts : une année d’étude dans ces établissements coûte entre 15 000 et 50 000 dollars (de 11 600 à 38 600 euros), précise Silicon.fr.

De quoi suivre les traces de Stanford, Princeton, les universités de Californie – Berkeley, de Pennsylvanie et du Michigan, qui utilisent déjà à des fins similaires la plateforme de Coursera, jeune pousse californienne forte d’un financement de 16 millions de dollars obtenu auprès de capitaux-risqueurs.

 

 

Crédit image : © jStock – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur