Haut débit : Ya.com vire à l’Orange en Espagne

Cloud

La branche espagnole d’accès Internet de Deutsche Telekom est acquise par
France Telecom, qui confirme son implication dans l’ADSL au niveau local.

C’est confirmé : France Telecom acquiert 100% du fournisseur d’accès Internet Ya.com. Montant de la transaction : 320 millions d’euros. Ce rachat permet à l’opérateur de conforter sa position de premier challenger alternatif en Espagne face à Telefonica. Désormais, la filiale locale de France Telecom peut afficher plus d’un million d’abonnés, ce qui représente une part de marché de 18% dans l’accès ADSL.

Selon le groupe acquéreur, cette opération de croissance externe devrait également permettre d’optimiser des investissements en infrastructures de réseaux et annonce le déploiement de ses premières offres de dégroupage total sur le marché espagnol d’ici la fin de l’année.

Créé en 1999, Ya.com est entré dans le giron de Deutsche Telekom l’année suivante pour 550 millions d’euros. Il est considéré comme le troisième acteur ADSL en Espagne en alignant plus de 400 000 abonnés. Ce service commercialise déjà des offres triple play (Internet haut débit, télévision sur ADSL, téléphonie illimitée) et des services en ligne comme la vidéo en ligne.

Compte tenu de la politique de recentrage de marque au niveau international, France Telecom devrait favoriser la migration des clients Ya.com vers la marque Orange à moyen terme. En Espagne, le groupe télécoms affiche près de 12 millions de clients (dont 11 millions clients mobiles). Il dispose localement d’un effectif de 3200 salariés.

Ca bouge également du côté des Pays-Bas
Selon un porte-parole de Deutsche Telekom, France Telecom devrait vendre sa filiale Orange Pays-Bas à son homologue allemand. Le montant de la transaction porterait sur 1,3 milliard d’euros. France Telecom n’a pas confirmé cette information.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur