Hébergement : Strato débarque en France

Cloud

Le deuxième fournisseur allemand de services Internet veut développer ses activités en Europe, notamment en France.

Strato, un des premiers fournisseurs de services Internet en Europe, compte prochainement débarquer en France. Cette filiale du groupe d’accès Internet allemand Freenet, spécialisée dans l’hébergement de sites Web et le dépôt de noms de domaine, va lancer activités dans l’Hexagone au début du mois d’avril. Entre-temps, la direction de Strato précisera ses objectifs de déploiement européen à l’occasion de la prochaine édition du Cebit, le grand rendez-vous des professionnels européens de l’informatique au sens large qui se déroule à Hanovre entre le 9 et le 15 mars.

Méconnu sur le marché français, Strato pourrait pourtant devenir un challenger très sérieux et ce, très rapidement : il compte proposer au grand public et aux PME des packs de services d’hébergement mutualisé ou dédié de sites Internet et offrir la possibilité de déposer des noms de domaine en surfant sur l’ouverture du .eu. “Nous disposons d’un point fort : le rapport qualité/prix de nos service (?) Nous ne serons pas forcément le prestataire le moins cher mais nous allons offrir une qualité de service irréprochable”, explique Julien Ardisson, Chief Technical Officer de Strato.

Objectifs ambitieux

Pour démarrer ses activités en France, le prestataire allemand ne prévoit pas d’installer un bureau parisien. Tout sera piloté depuis Karlsruhe, ville dans laquelle Strato a installée son principal centre de données.

L’éloignement géographique ne devrait pas poser de soucis aux clients français. La direction de Strato assure que le service d’assistance sera accessible 24h/24h par e-mail et par téléphone (“au prix d’une communication locale”).

L’objectif de Strato sur le marché français est ambitieux. “Faire partie du palmarès des trois principaux fournisseurs de services Internet dès la fin de l’année 2007”, a déclaré Damian Schmidt, CEO de Strato, qui vient d’efffectuer une courte visite à Paris.

Pour développer la notoriété de ses services, Strato compte promouvoir ses services à coup de grandes campagnes marketing. De quoi bousculer des acteurs bien implantés en France comme Amen, OVH ou 1&1.

Un million de clients outre-Rhin

Sept ans après sa création, Strato a été racheté l’année dernière par Freenet, le troisième FAI en Allemagne, pour un montant de 132 millions d’euros (dont 80 millions en cash).

Outre-Rhin, il est considéré comme le deuxième fournisseur de services Internet après 1&1. Il affiche un million de clients et gère deux millions de noms de domaine. La société ne communique pas son chiffre d’affaires sur 2005 car elle attend la publication des résultats financiers consolidés de sa maison-mère Freenet. Toutefois, elle assure que ses activités sont “rentables depuis le début”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur