Microsoft HoloLens : le kit de développement à 3000 dollars en pré-commande

AccessoiresPoste de travail
3 4

Microsoft vient de lancer les pré-commandes de son casque de réalité augmentée baptisé HoloLens avec un prix d’entrée élevé et une livraison dès le 30 mars prochain.

Début août 2015, Satya Nadella, le P-DG de Microsoft, avait déclaré qu’une première mouture du casque HoloLens serait livrée aux développeurs courant 2016.

La firme tient sa promesse, puisque les pré-commandes du Microsoft HoloLens Development Edition sont ouvertes. Le ticket d’entrée est fixé à 3 000 dollars hors taxes pour une livraison à compter du 30 mars prochain. Ce kit de développement comprend le casque de réalité augmentée, un boîtier de transport ainsi que des accessoires.

Pour l’occasion, la firme de Redmond partage également un ensemble complet de documentations pour épauler les développeurs. Elle provient à la fois des créateurs de la plate-forme HoloLens et des personnes qui ont déjà créé des expériences holographiques. Cette suite de documents est complétée par des vidéos, l’ensemble se trouvant à la page dev.windows.com/holographic.

Microsoft_HoloLens_Dev_Kit

Microsoft explique également comment procéder pour faire des applications holographiques de véritables applications dites UWP (Universal Windows Platform) pour Windows 10, le casque évoluant sous une déclinaison de Windows 10.

Les développeurs auront également accès gratuitement à des expériences via le Windows Store. Chacune d’entre elles met en avant une des possibilités offertes par le casque HoloLens. Il y a HoloStudio qui permet de créer des hologrammes et d’interagir avec. Elle bénéficie d’une intégration de OneDrive avec possibilité d’exporter des modèles vers une imprimante 3D et Sketchfab.

Dans sa première version Development Edition, le casque HoloLens fait également tourner une version adaptée de Skype pour communiquer en utilisant des hologrammes. Enfin, autre domaine d’investigation : les jeux vidéo présents avec Fragments, Young Coker et RoboRaid.

Microsoft a également détaillé les spécifications de son casque. L’unité évolue sous un processeur Intel 32 bits non spécifié et est épaulé par la puce custom HPU 1.0 (Holographic Processing Unit). Cette dernière traite les données en provenance des capteurs disposés sur le casque permettant de mesurer la position de l’utilisateur ainsi que ses mouvements. Fort de ces informations, HoloLens peut superposer l’image holographique dans le champ de vision du porteur.

Il y a aussi 2 Go de mémoire vive, un APN avec capteur de 2 mégapixels, 64 Go pour le stockage, le support du Bluetooth 4.1, du Wi-Fi ac, un port jack 3.5 mm, 4 microphones (pour un son spatialisé qui permet « d’écouter » les hologrammes suivant leur position) et un port micro USB 2.0.

HoloLens_DevKit_a

L’autonomie annoncée est de 2 à 3 heures en utilisation active et de deux semaines en veille. Un volet sur lequel Microsoft devra donc encore plancher pour ce casque de 579 grammes. Mais, en août 2015, le P-DG de Microsoft avait déclaré qu’HoloLens était en partance pour un « voyage de 5 ans ».

Quoi qu’il en soit, le casque HoloLens est complètement autonome, ce qui le distingue des casques de réalité virtuelle tels que l’Oculus Rift ou le HTC Vive (qui ont besoin d’un PC pour fonctionner).

Côté confort d’utilisation, Microsoft précise que les optiques affichent 2 images (une pour chaque œil) HD en 16:9, avec un total de 2,3 millions de points lumineux pour la résolution holographique. Concrètement, ces lentilles ont pour tâche de diffuser des rayons lumineux en direction des deux rétines.

(Crédit photo : @Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur