HoloLens de Microsoft : une première version pour les développeurs en 2016

Mobilité
microsoft-hololens
2 21

Satya Nadella, le P-DG de Microsoft, a déclaré dans une interview accordée à la BBC qu’une toute première mouture du casque HoloLens serait livrée aux développeurs dans le courant de l’année 2016.

Il avait époustouflé la presse lorsqu’il a été dévoilé par Microsoft en janvier dernier. On parle du casque de réalité augmentée HoloLens que Microsoft développe dans le plus grand secret depuis 5 années déjà.

Un projet ambitieux dont les démonstrations faisaient saliver. Mais, HoloLens en est encore au stade du prototype. Microsoft va toutefois livrer une première version de son casque aux développeurs en 2016, comme l’a déclaré Satya Nadella, le P-DG de Microsoft, dans une interview à la BBC.

La firme de Redmond a bien conscience que la réalité augmentée ne pourra prendre son envol que s’il y a des applications. Il s’agira concrètement d’applications pour Windows 10 qui permettent au casque autonome d’afficher ces fameux « hologrammes » dans le champ de vision de celui qui le porte.

Concrètement, des lentilles ont pour tâche de diffuser des rayons lumineux en direction des deux rétines. Microsoft a d’ores et déjà dévoilé ce dont est capable son casque. On a ainsi pu voir qu’il permettrait de jouer à des jeux vidéo tels que Minecraft, de voir des modèles 3D en superposition à la réalité…

Le P-DG de Microsoft en a également profité pour indiquer qu’HoloLens était en partance pour un « voyage de 5 ans ». Cela pourrait indiquer qu’il faudra encore patienter avant qu’il ne soit disponible auprès du grand public. Pour l’heure, cette première version de HoloLens ciblera avant tout les développeurs et les entreprises.

Voilà qui n’est pas sans rappeler les Google Glass V2 que Google distribuerait actuellement à quelques entreprises.

HoloLens et Google Glass ont en commun d’être dans la mouvance de la réalité augmentée, contrairement aux casques Oculus Rift, Morpheus (Sony), Gear VR (Samsung) ou encore Vive (HTC et Valve) qui ciblent la réalité virtuelle.

Les projets de Microsoft et Google sont aussi autonomes en termes de ressources hardware là où les autres casques s’appuient sur un PC, une console (Morpheus avec la PS4) ou bien un terminal mobile.

Le casque HoloLens embarque un composant dédié baptisé HPU (pour « Holographic Processing Unit »), en plus d’un SoC avec GPU et CPU. Il traite les données en provenance des capteurs disposés sur le casque permettant de mesurer la position de l’utilisateur ainsi que ses mouvements. Fort de ces informations, HoloLens peut superposer l’image holographique dans le champ de vision du porteur.

Au cours de cette interview, Satya Nadella a aussi martelé que Windows 10 était une « immense étape » pour la firme de Redmond. « Ce n’est pas simplement une autre version de Windows, c’est le début d’une nouvelle ère. »

 

Crédit photo : Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur