Honor Magic : les capteurs et l’intelligence artificielle à l’honneur

MobilitéSmartphones

Dédié à la génération du numérique, le modèle Honor Magic (conçu par Huawei) est un smartphone haut de gamme qui exploite une batterie de capteurs et de fonctions IA.

Avec le Honor Magic, la filiale de la firme chinoise télécoms Huawei cherche à toucher la génération qui baigne dans le numérique (les « digital natives »).

Elle effectue un bond technologique dans son nouveau terminal qui tourne sous Android 6.0 (Marshmallow).

Initialement réservé au marché chinois avec un tarif équivalent à 510 euros, le nouveau modèle Honor Magic accorde une place à l’intelligence artificielle qui fournit des informations au détenteur du terminal avant même qu’il ne les demande.

Honor a mis la technologie au service d’un certain confort d’utilisation. On trouve non seulement un capteur d’empreintes digitales mais aussi la fonctionnalité WiseScreen, un système de contrôle par reconnaissance de l’iris de l’oeil signé Tobii.

Un système biométrique qui demeure original. Un capteur disposé dans l’appareil photo (APN) scanne l’iris  et allume automatiquement l’écran avant de le déverrouiller si le propriétaire regarde le smartphone. Une fois en poche, le terminal s’éteint et se verrouille automatiquement.

Par défaut, les notifications ne sont pas affichées sur l’écran de verrouillage. Sauf si la fonction FaceCode Intelligent Recognition qui détecte le visage du détenteur du terminal est enclenchée.

Quant à Magic Live, elle recours à l’intelligence artificielle : il s’agit d’anticiper les besoins à venir du propriétaire en distillant des informations prédictives. Le terminal reconnaît ainsi lorsque l’utilisateur est au volant, lui proposant alors de passer en mode conduite.

Avec l’apprentissage automatique , le système apprend que lorsque vous partez travailler à 8h00, vous écoutez de la musique sur le parcours. Il affichera alors à cette heure l’icône de l’application musique dans l’angle inférieur gauche de l’écran de verrouillage.

Specs : une batterie impressionnante

L’appareil est équipé d’un écran incurvé AMOLED de 5,1 pouces avec définition QHD (2560 par 1440 pixels), ce qui se traduit par une résolution d’affichage stupéfiante de 577 ppp (pixels par pouce).

Honor a également soigné la finesse de configuration de son terminal : épaisseur de 7,8 mm, poids 145 grammes.

On trouve aussi le SoC (System on Chip) Kirin 950 (que l’on trouvait déjà dans le Mate 8 sorti l’an passé), intégrant un processeur à 8 coeurs (dont un jeu de 4 coeurs Cortex-A72 cadencés jusqu’à 2,3 GHz). Il est épaulé par 4 Go de mémoire vive tandis que le stockage est, lui, assuré par 64 Go de mémoire flash interne.

L’appareil est dit « Dual SIM », la seconde carte SIM restant toutefois cantonnée à la 2G (GSM).

Pour le volet photo, Honor a opté pour une configuration à deux APN au dos (avec capteur de 12 mégapixels chacun) et pour un généreux capteur de 8 mégapixels en façade.

Une des grosses innovations se trouve dans sa batterie de nouvelle génération. Si sa capacité de 2900 mAh n’impressionne pas, elle dispose d’un revêtement en graphite qui lui permet d’encaisser une charge à haute puissance sans que sa longévité n’en pâtisse.

Il en résulte qu’elle supporte la recharge la plus véloce du marché : 40% en l’espace de 10 minutes et 70% en seulement 20 minutes.

Honor-Magic-Huawei

(Crédit photos : @Honor)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur