Derrière Houseparty, c’est Meerkat qui invite

Apps mobilesMarketingMobilitéSocial Media
houseparty
2 3

Etouffée par la concurrence de Periscope dans le live streaming, Meerkat se transforme en Houseparty, une app de chat vidéo en groupe qui fait sensation.

Lancée début 2015, Meerkat (suricate en anglais) avait creusé le sillon de la vidéo live en streaming depuis un smartphone. L’application, développée par Life On Air, vient toutefois d’être retirée officiellement de l’App Store d’Apple (mais elle demeure présente sur le Google Play Store d’Android).

Que se passe-t-il avec l’app qui avait défié Periscope (app désormais tombée dans les mains de Twitter) ? Ben Rubin, fondateur et CEO de la start-up israélo-américaine, vient de l’annoncer dans un tweet : « Nous venons juste de retirer Meerkat de l’App Store ; un moment amer à la voir partir alors que nous célébrons @houseparty. »

Par mail envoyé à TechCrunch, Ben Rubin confirme la fin de Meerkat et l’amorce du pivot.

Place à Houseparty, qui a vocation à créer des discussions vidéo de groupe entre amis. L’app est disponible gratuitement sur l’Apple App Store et Google Play.

On rejoint ou bien on crée une « chat room » qui peut accueillir jusqu’à huit individus. L’interface utilisateur est simple et intuitive et il est possible de passer d’une « chat room » à une autre simplement d’un balayage à l’écran.

La startup l’a développée discrètement (même si l’orientation de la nouvelle app avait été esquissée par Ben Rubin lui-même) et a même décidé de la lancer sous un pseudonyme. Cela ne l’a pas empêché de conquérir 1 million d’utilisateurs depuis son lancement il y a dix mois, selon The Verge.

Meerkat : Periscope lui a coupé les ailes…

L’application Meerkat avait fait sensation à l’occasion de l’édition 2015 du festival South by Southwest (SXSW). En mars 2015, Life On Air levait même un montant de 14 millions de dollars auprès de fonds d’investissement.

Mais, la même année, il y avait eu effervescence autour du live streaming sur smartphones. Twitter dirigée alors par Dick Costolo choisissait d’acquérir Periscope, du nom d’une start-up au positionnement similaire à celui de Meerkat.

Le soufflet était alors retombé sur Meerkat. Twitter avait limité l’accès de l’application à son graphe social, empêchant ainsi les utilisateurs de Meerkat de lier automatiquement leurs abonnés de la plateforme de microblogging à Meerkat. Alors que, parallèlement, l’usage de Periscope ne cessait de s’amplifier grâce son intégration croissante dans Twitter.

Depuis le 12 janvier, les vidéos diffusées via Periscope sont ainsi accessibles directement depuis les flux d’actualité Twitter, ce qui favorise la visibilité des live streaming réalisées via Periscope depuis un smartphone.

Le lancement de Facebook Live avait fini d’achever Meerkat, tandis que d’autre initiatives venaient creuser le sillon du live streaming, comme Plussh en France.

Si bien qu’en mars 2015 déjà, Ben Rubin évoquait la transition de la plateforme vers un réseau social orienté vers la vidéo « où tout le monde est toujours en direct ». Les prémisses du nouveau projet Houseparty de Life On Air étaient déjà là.

(Crédit photo : @Meerkat)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur