HP cède sous licence sa technologie de nanoimpression

Mobilité

HP a annoncé qu’il autorisait la start-up américaine Nanolithosolutions à
utiliser sous licence sa technologie propriétaire.

Hewlett-Packard a accepté de céder sous licence à la start-up californienne Nanolithosolutions sa technologie de nano-impression lithographique.

La technologie permet d’imprimer directement sur le substrat le schéma d’un circuit électrique avec une finesse correspondant à 50 atomes. Elle permet ainsi de produire sur une puce des fils de 15 nm, soit une réduction de 66% par rapport aux technologies de gravure en 45 nm. Intel a annoncé la commercialisation de ses premières puces 45 nm dans le courant de l’année.

D’autres composants tels que des condensateurs et des transistors sont ensuite placés au-dessus de ces nano-fils.

Nanolithosolutions a développé des outils de production permettant de fabriquer des puces dans des répétiteurs d’images (mask aligners) courants. Yong Chen, le co-fondateur de la société, est un ancien chercheur des laboratoires HP.

Les détails financiers de l’accord n’ont pas été divulgués, si ce n’est que HP a acquis des parts dans la start-up. HP s’est dit prêt à ouvrir sa technologie de nanoimpression
lithographique aux autres fabricants.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 3 mai 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur