HP demande des modifications du format Blu-Ray Disc

Mobilité

Le constructeur souhaite notamment que le format de DVD haute définition autorise la copie sur disque dur, comme son concurrent le HD DVD.

Nouveau rebondissement dans la bataille de la prochaine génération de DVD haute définition : HP, l’un des acteurs engagés auprès du format Blu-Ray Disc (BRD) défendu par Sony, réclame quelques modifications de la technologie. Le constructeur souhaite que soit implémentée la fonction Mandatory Managed Copy, qui permettrait de copier le contenu d’un disque vers les disques durs d’un réseau local résidentiel.

HP souhaiterait également que le BRD supporte l’iHD, qui apportera de nouvelles possibilités d’interactivité et sera intégré à Windows Vista, la prochaine version du système d’exploitation de Microsoft. Deux caractéristiques déjà supportées par le HD DVD, le format développé par NEC et Toshiba, concurrent du BRD.

HP n’en continue pas moins de soutenir, officiellement, le BRD. Mais le choix de Microsoft et, dans une certaine mesure, d’Intel de supporter le HD DVD pourrait avoir amené le constructeur à la réflexion. Bill Gates a affirmé que Microsoft penchait pour le HD DVD car le BRD ne répondait pas aux besoins du consommateur. Notamment à cause du système de protection qui pourrait interdire toute possibilité de copie, même à titre privé et dans un cadre familial.

Changement de camp ?

La guerre des formats des futurs DVD est donc loin d’être gagnée pour le BRD, comme l’estime pourtant le cabinet Forrester Research. “Après une période longue et difficile en amont du lancement, il apparaît clairement pour Forrester que le gagnant sera le Blu-Ray”, rapporte Ted Schadler, auteur du rapport. “Si les entreprises [positionnées] sur l’initiative du HD-DVD n’abandonnent pas le marché, il faudra attendre encore deux ans avant que le consommateur soit assez confiant dans l’issue de cette bataille et qu’il n’achète un nouveau lecteur DVD. En attendant, ils vont continuer à développer leurs habitudes de vidéo à la demande, de téléchargement vidéo et de visionnage Internet.”

Il est vrai que, tant les capacités (le BRD offre jusqu’à 50 Go par face en double couche contre 30 Go pour le HD DVD) que les choix des industries culturelles (la majorité des studios hollywoodiens penchent pour le BRD) ont tout pour favoriser le format de Sony. sans compter l’adhésion de la plupart des acteurs de l’industrie informatique (HP, Dell, Apple…). Mais la demande de HP masque mal une inquiétude qui pourrait amener le constructeur à changer de camp. En revanche, si la Blu-Ray Disc Association accède à sa demande, il a effectivement toutes les chances de séduire les consommateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur