HP met son serveur HP 3000 à la retraite

Mobilité

Le constructeur informatique Hewlett-Packard a décidé d’abandonner son serveur HP 3000 au profit du HP 9000. Un programme de transition est d’ores et déjà programmé en attendant la fin réelle, le 1er novembre 2003.

Après presque trente ans de bons et loyaux services, le serveur HP 3000, qui était essentiellement attelé à des tâches de gestion dans de grandes PME, s’oriente vers la retraite. Le constructeur a décidé de stopper la vente de ce serveur le 1er novembre 2003. Hewlett-Packard s’engage toutefois à maintenir la période d’assistance jusqu’en 2006. “Ces délais imposés nous permettent de satisfaire notre base installée, mais surtout d’assurer aux entreprises la possibilité de continuer leur développement sans les prendre de court. Un programme de transition vers d’autres serveurs sera mis en place et durera cinq ans”, explique Alain Lafanechere, directeur du support informatique pour HP France.

Le programme de transition devrait surtout faciliter le passage du HP 3000 vers la gamme HP 9000 qui repose sur Unix. L’arrêt de ce serveur correspond en fait à la stratégie de HP de se tourner vers des systèmes d’exploitation moins propriétaires, tels Unix, Linux ou encore Windows NT. La firme de Palo Alto utilisait en effet le mpe-iX, un système d’exploitation propriétaire pour HP 3000.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur