HP mise sur .NET et se range du côté de Microsoft

Cloud

.NET, architecture Web portée par Microsoft et censée mettre en place toutes sortes de services Web, vient de trouver un partenaire de taille. Hewlett-Packard a décidé de s’allier à Microsoft afin de promouvoir cette architecture auprès des entreprises.

Alors que Microsoft semblait faire cavalier seul avec sa stratégie Web services, devant même faire face à une levée de boucliers autour de son système d’authentification Passport, la firme de Redmond vient de s’allier à un partenaire de poids. Le nouvel ensemble HP/Compaq vient d’annoncer une alliance avec Microsoft pour commercialiser sa plate-forme .NET auprès des entreprises.

Les deux sociétés annoncent investir 50 millions de dollars pour aider les entreprises à construire des applications reposant sur l’architecture .NET de Microsoft. Celle-ci permet d’échanger des informations et des services via Internet. Ensemble, les deux sociétés tenteront d’évangéliser le marché des services Web, vu par Microsoft comme la prochaine génération de l’informatique et qui devrait du moins lui assurer son développement futur.

Pour cela, l’accord prévoit la formation de 5 000 commerciaux sur .NET, mais aussi la certification de 3 000 techniciens afin d’assurer le support client. Enfin, une équipe dédiée à la conception de logiciels devrait voir le jour et devrait comprendre environ 2 000 personnes. En Europe, le plan devrait se traduire par la formation de 1 300 consultants et de 2 200 employés

HP ne sera pas 100 % Microsoft

Les deux groupes, qui coopèrent déjà sur d’autres programmes, déclarent qu’il s’agit pour eux de la plus importante alliance à ce jour. Pourtant, pas question pour HP de devenir 100 % intégrateur .NET. La firme de Palo Alto entend ainsi avoir toujours une offre basée sur J2EE, notamment dans le domaine des serveurs d’applications pour grands comptes. Par ailleurs, HP est membre de la Liberty Alliance (voir édition du 17 juillet 2002) dont l’ambition est de standardiser l’authentification et la sécurisation des transactions sur Internet. Un concurrent du système Passport développé par Microsoft dans le cadre de sa stratégie .NET.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur