Hulu lâche la vidéo en streaming gratuit mais Yahoo prend le relais

E-commerceMarketing
hulu
2 0

Hulu abandonne son offre de streaming TV gratuite financée par la pub pour se concentrer sur le modèle premium. Mais Yahoo a trouvé un moyen de s’incruster.

Effervescence dans la vidéo à la demande par abonnement (SVoD) aux USA : la plateforme Hulu prend un virage stratégique.  Elle interrompt son offre gratuite financée exclusivement par la publicité. Elle disparaitra progressivement.

Une manière de mettre en avant ses deux offres payantes par abonnement : l’une à 7,99 dollars par mois (avec de la publicité tout de même) et l’autre à 11,99 dollars par mois (garantie sans pub).

Pour ceux qui ne trouvent pas leur compte, ils pourront se tourner vers Yahoo View, le nouveau service de streaming vidéo signé Yahoo (en cours d’absorption par Verizon). Financé par la publicité, il est proposé gratuitement et découle d’un accord de distribution avec…Hulu. Il propose notamment les cinq épisodes les plus récents de séries TV issues de NBC, ABC et Fox. Et ce, 8 jours seulement après leur diffusion initiale sur ces networks. A la différence de l’offre gratuite d’Hulu, Yahoo View est uniquement accessible depuis un ordinateur.

Ces manoeuvres interviennent moins d’une semaine après que Time Warner ait annoncé un investissement de 583 millions de dollars pour prendre 10% du capital de la plateforme vidéo, détenue par Comcast, 21st Century Fox et The Walt Disney Company.

« Au cours des deux dernières années, nous avons mis l’accent sur la construction d’un service par abonnement qui fournit l’expérience de contenu la plus profonde et personnalisée possible à nos téléspectateurs,  » a ainsi déclaré Ben Smith, Vice-Président de Hulu, cité dans un communiqué. « Comme nous avons continué à améliorer cette offre avec des nouveautés exclusives, des acquisitions et des films, le service gratuit est devenu très limité et n’est plus aligné avec l’expérience Hulu ou la stratégie de contenu. »

Une page se tourne pour Hulu dans un paysage audiovisuel en pleine mutation, où les « cord cutters » (ceux qui se passent des offres TV traditionnelles des câblo-opérateurs) sont légions.

Aux USA, Hulu revendique 11 millions d’abonnés, quatre fois moins que le grand concurrent Netflix. La plateforme SVoD Hulu s’apprête à lancer en 2017 un mystérieux service TV en live streaming.

(Crédit photo : @Hulu)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur