Hulu : vers un ménage à quatre avec Time Warner ?

Entreprise
time-warner-hulu
4 1

Détenteurs de Hulu à part égales, 21st Century Fox, NBCUniversal et Disney pourraient céder chacun un tiers de leur participation à Time Warner.

Actuellement détenu à parts égales par 21st Century Fox, NBCUniversal et Disney, Hulu pourrait bientôt accueillir un quatrième actionnaire issu de l’industrie des médias : Time Warner.

Selon Wall Street Journal, qui s’appuie sur les témoignages de sources dites « proches du dossier », l’opération consisterait en une injection de capital additionnée d’un accord stratégique sur la diffusion de contenus. Elle valoriserait la plate-forme vidéo entre 5 et 6 milliards de dollars*.

Les trois copropriétaires de Hulu céderaient chacun un tiers de leur participation pour la ramener à 25 % du capital. Les 25 % restants reviendraient à Time Warner.

Sous cette nouvelle configuration, l’entreprise poursuivrait l’élargissement de son offre pour monter en puissance face à Netflix.

Cette stratégie est véritablement en place depuis la mi-2013. En quête d’un repreneur pour Hulu, 21st Century Fox, NBCUniversal et Disney avaient finalement réinvesti 750 millions de dollars. À l’époque, Yahoo était dit en première ligne pour le rachat, tout comme Time Warner, via sa filiale Time Warner Cable, deuxième câblo-opérateur aux États-Unis.

Depuis lors, les dépenses en contenu ne cessent d’augmenter : de 600 millions de dollars en 2014, elles devraient passer à 1,5 milliard cette année si l’on en croit les estimations quasi concordantes de Nomura Securities et de RBC Capital Markets. Dans le même temps, Amazon investirait 1,7 milliard de dollars sur ce secteur ; Netflix, 3,3 milliards.

Ouvert au public en 2008, Hulu mise beaucoup sur les inquiétudes que Netflix suscite chez les producteurs de contenus et n’hésite pas à se plier à leurs desiderata en matière de délai ou de fréquence de diffusion.

Son modèle économique est aujourd’hui basé sur deux abonnements qui intègrent chacun le visionnage en HD et le multi-écran. Le ticket d’entrée est fixé à 7,99 dollars par mois, avec un peu de publicité. Pour la supprimer entièrement, il faut choisir la formule à 11,99 dollars par mois. Quant à l’offre gratuite financée intégralement par la publicité, elle n’est plus d’actualité.

Avec à son actif « 9 millions d’abonnés et 2 000 partenaires annonceurs », Hulu pourrait dégager, en 2015, un chiffre d’affaires dans la fourchette de 1,5 à 1,7 milliard de dollars. Ses derniers résultats financiers officiels font état d’un CA d’un milliard de dollars en 2013.

Reste à voir si l’accord avec Time Warner sur le volet contenus sera aussi favorable que ceux noués avec 21st Century Fox, NBCUniversal et Disney, dont Hulu peut diffuser les programmes quelques jours seulement après leur retransmission à la télévision.

* Dans une note publiée en septembre, J.P. Morgan considère que le marché sous-estime la valeur de Hulu. La banques d’affaires évoque « 7 à 8 milliards de dollars » d’ici à fin 2016, en admettant que la base client dépasse les 10 millions de souscripteurs.

Crédit photo : Doidam10 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur