HyperAdapt 1.0 : Nike se lâche avec des baskets « auto-laçantes »

Mobilité
4 10 Donnez votre avis

Nike prépare Noël sous le signe de l’innovation wearable technologies : les baskets HyperAdapt 1.0 se lacent automatiquement.

A compter du 1er décembre, les baskets « auto-laçantes » HyperAdapt 1.0 signées Nike seront disponibles dans une boutique de la marque  située à New York. La technologie embarquée se paye tout de même cash puisqu’il faudra débourser 720 dollars HT.

Il sera possible de les essayer sur rendez-vous avec des informations qui seront distillées sur Nike.com et l’application Nike+ à ce sujet. L’équipementier de sport américain précise également qu’un petit nombre d’utilisateurs de l’application Nike+ recevront la notification « Reserved for you » signifiant qu’ils auront l’opportunité de réserver une paire de ces chaussures futuristes.

Enfin, dans le courant du mois prochain, les HyperAdapt 1.0 déclinées suivant deux finitions seront disponibles via l’application Nike et des enseignes dans tout le pays.

Les baskets auto-laçantes de Nike intègrent un capteur de pression dans le talon qui amorce le processus de laçage automatique dès que le pied est positionné dans la chaussure. Le système intègre des éléments mécaniques avec un moteur qui permet de tendre les lacets et une partie électronique pour piloter l’ensemble.

Le tout est alimenté par une batterie qui nécessite 3 heures de charge pour une autonomie annoncée de 2 semaines.

Des LED indiquent le niveau de charge (bleue pour la charge complète, jaune pour une autonomie restante de quelques jours et rouge pour la nécessite de les recharger rapidement).

Des boutons permettent également d’ajuster la tension des lacets à la discrétion du porteur des HyperAdapt 1.0.

nike-hyperadapt-b

Les chaussures de Nike sont directement inspirées des Nike Mag portées par Marty Mc Fly (interprété par Michael J. Fox) dans « Retour vers le futur 2 », film de 1989 réalisé par Robert Zemeckis.

Les chaussures avaient été introduites dès mars dernier avec l’édition limitée (à 89 exemplaires) baptisée Air Mags. Les 6,75 millions de dollars récoltées lors de leur vente ont été reversés à la Fondation Michael J. Fox pour l’aide à la recherche sur la maladie de Parkinson.

Nouvelles venues dans le marché des « wearable technologies », les HyperAdapt 1.0 pourraient attirer les adeptes de nouvelles technologies. Reste à savoir si elles peuvent signer le démarrage de l’intégration à grande échelle d’électronique dans les vêtements et les chaussures. Conjuguer batterie, électronique et mécanique dans un produit qui doit se recharger n’est pas une mince affaire.

En mai dernier, Google et Levi Strauss présentaient leur première veste connectée qui sera commercialisée à partir de 2017.

Mais, pour l’heure, les prédictions n’intègrent pas ce type de « wearables » dans les hits qui vont piloter ce marché dans les prochaines années, si l’on en croit CCS Insight.

S’il devrait peser 25 milliards de dollars d’ici 2019, la marché des wearable technologies devrait toujours être dominé par les smartwatches, les trackers d’activité, les casques de réalité augmenté et virtuelle ainsi que les caméras portables.

Voir la vidéo de Wired sur les baskets innovantes de Nike :

(Crédit photo : @Nike)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur