iAd : Apple casse les prix face à la concurrence

CloudMobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes
appstore-applications

La régie d’Apple pour la publicité mobile serait obligée de réduire jusqu’à 70% ses tarifs à cause de la concurrence, Google en tête.

Il y a un an, une campagne sur iAd, qui permet d’intégrer des publicités dans les applications pour iOS d’Apple, coûtait un million de dollars.

Aujourd’hui, la fourchette de tarifs se situerait entre 300 000 et 500 000 dollars.

Selon Bloomberg, c’est la concurrence qui a obligé Apple à revoir sa politique tarifaire.

Des plates-formes comme Google AdMob proposent des campagnes moins onéreuses. En plus, le déploiement est multi-plate-forme.

Comment reprendre la main ?  Non seulement Apple revoit à la baisse ses tarifs mais il compte faciliter le travail des agences de publicité interactive travaillant pour le compte d’annonceurs.

Un outil iAd Producer sera fourni pour réaliser des créations “e-pub” aux formats imposés et spécifiques.

Cupertino recrute aussi des professionnels du secteur, comme Carrie Frolich, ancien directrice de la division interactive de l’agence publicitaire MEC (filiale du groupe de communication WPP), pour consolider son expertise.

Ces efforts seront-ils suffisants ?

Cela fait un an qu’iAd est sorti sur le marché. L’offre de publicité sur mobile déployée par Apple semblait pourtant bien parti pour devenir un succès.

Quatre mois après ses débuts, la plate-forme accaparait déjà 21% du marché américain selon le cabinet IDC, à égalité avec Google AdMob.

Entré sur ce marché avec le rachat de Quattro Wireless, Apple cherche à s’imposer sur la publicité mobile par ses technologies avancées, une expérience utilisateur complète et un design léché.

Mais si les annonceurs reconnaissent ces qualités, le facteur prix ne peut être totalement ignoré.

L’offre iAd est disponible pour les annonceurs français depuis fin 2010, comme au Royaume-Uni et en Allemagne.

Des clients prestigieux, comme L’Oréal, Renault ou Louis Vuitton, étaient perçus comme des précurseurs.

Selon Gartner, la publicité mobile pourrait générer un chiffre d’affaires monde de 3,3 milliards de dollars en 2011 (20 milliards escomptés en 2015).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur