IBM investit dans le cloud computing

Cloud

Le fabricant envisage d’investir 360 millions de dollars dans un nouveau centre de données en Caroline du Nord.

IBM projette d’investir environ 360 millions de dollars dans une démarche visant à étendre son programme de cloud computing. Les fonds serviront principalement à financer un nouveau centre de données en Caroline du Nord. Big Blue a l’intention de rénover un bâtiment de son campus Research Triangle Park afin d’héberger le nouveau centre de données. Il intégrera le vaste réseau de cloud computing d’IBM.

La conception du centre de données s’inspirera de l’installation de Boulder, dans le Colorado. Il a été conçu pour réduire la consommation d’énergie et faciliter l’évolutivité des systèmes. Le réseau comprendra également un nouveau cloud center basé à Tokyo. Récemment inauguré, ce centre de données est l’un des huit centres de cloud computing gérés par IBM dans le monde.

Avec ces investissements, le fabricant espère étendre le cloud computing aux activités de tous les jours et permettre ainsi aux entreprises d’obtenir une puissance de calcul à la demande au lieu de devoir acheter de nouveaux équipements informatiques.

“Le cloud computing vise essentiellement à repenser l’infrastructure informatique mondiale pour donner naissance à des applications innovantes”, a déclaré Willy Chiu, vice-président des solutions hautes performances à la demande chez IBM. “Pour IBM, le cloud computing va bien au-delà de l’évolution normale d’un centre de données.”

IBM projette d’investir environ 360 millions de dollars dans une démarche visant à étendre son programme de cloud computing. Les fonds serviront principalement à financer un nouveau centre de données en Caroline du Nord. Big Blue a l’intention de rénover un bâtiment de son campus Research Triangle Park afin d’héberger le nouveau centre de données. Il intégrera le vaste réseau de cloud computing d’IBM.

La conception du centre de données s’inspirera de l’installation de Boulder, dans le Colorado. Il a été conçu pour réduire la consommation d’énergie et faciliter l’évolutivité des systèmes. Le réseau comprendra également un nouveau cloud center basé à Tokyo. Récemment inauguré, ce centre de données est l’un des huit centres de cloud computing gérés par IBM dans le monde.

Avec ces investissements, le fabricant espère étendre le cloud computing aux activités de tous les jours et permettre ainsi aux entreprises d’obtenir une puissance de calcul à la demande au lieu de devoir acheter de nouveaux équipements informatiques.

“Le cloud computing vise essentiellement à repenser l’infrastructure informatique mondiale pour donner naissance à des applications innovantes”, a déclaré Willy Chiu, vice-président des solutions hautes performances à la demande chez IBM. “Pour IBM, le cloud computing va bien au-delà de l’évolution normale d’un centre de données.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur