IBM lance deux System i d’entrée de gamme pour les PME et PMI à partir de 5 utilisateurs

Cloud

La montée en puissance sera désormais facturée au nombre d’utilisateurs
supplémentaires

19 ans après le lancement du vénérable AS/400 et 5 ans après l’i-Serie, IBM continue de développer sa gamme avec de nouveaux System i. Plus de 400 000 de ces systèmes sont utilisés dans le monde, avec une pénétration de 85 % chez les 500 plus grandes entreprises et même 98 % chez les 100 plus grandes.

Mais le constructeur n’était guère présent sur le créneau des PME et PMI les plus petites, alors que selon une étude GMV le marché des serveurs à moins de 10 000 dollars est celui qui va continuer de croître le plus d’ici 2010, tandis que celui des serveurs à plus de 250 000 dollars continuera de perdre des parts.

C’est dans ce contexte qu’IBM a annoncé sa première solution à moins de 8 000 euros hors taxes. Pour ce prix, les entreprises auront un i515 équipé de Power5+ à 1,9 GHz, 1 Go de RAM (extensible à 16 Go) et deux disques durs de 70 Go extensibles à 35 To, avec un système d’exploitation i5 OS pour cinq utilisateurs, intégrant une base de donnée dB2.

Nouveauté : la monté en puissance en facturée en utilisateurs et non plus en ressources machines, au tarif de 1 300 euros les cinq supplémentaires, jusqu’à 40. Pour les entreprises qui ont des besoins plus importants, IBM propose un serveur plus musclé, le i525 équipé d’un moteur de virtualisation (disponible en option pour 500 euros sur le i515).

Certes la solution reste plus chère qu’un Windows 2003 Server ou un Linux, mais Thomas Stoltz, Directeur de la division System i IBM France et Afrique du Nord/Ouest, met en avant la simplicité d’utilisation et la satisfaction des clients actuels.

Selon lui, il n’y a pas besoin de compétence particulière pour gérer ces systèmes « tout en un », ce qui tombe bien dans des petites sociétés qui n’ont pas forcément les informaticiens nécessaires. Par exemple, les applications de correctifs de sécurité sont bien plus rares que dans le monde Windows… Le System i a d’ailleurs été classé n° 1 à l’enquête de satisfaction clients par Nikkei Computer’s Survey ces six dernières années !

IBM se refuse à communiquer sur ses objectifs de ventes. Tout juste apprendra-t-on que la société espère multiplier par trois ses volumes et qu’à terme un client sur deux sera un nouveau client, contre un sur quatre actuellement.

Consciente que le combat n’est pas gagné d’avance, la société rappelle qu’elle a mis en place en début d’année le Vertical Industry Program pour offrir à son écosystème d’éditeurs d’applications une aide technique et marketing.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur