IBM place un hyperviseur sur des clés USB Flash

Cloud

La solution d’IBM permet de lancer un hyperviseur
de virtualisation à partir d’une clé USB, en se passant d’une installation sur
le disque dur de la machine.

IBM a dévoilé un nouveau circuit logique pour serveur qui permet aux utilisateurs de lancerpermet . L’exploitation du dispositif à base de mémoire Flash est rendu possible par l’ajout d’un connecteur sur la carte mère du nouveau chipset du serveur X4.

Big Blue a dévoilé le composant mercredi 5 septembre 2007 à l’occasion d’une conférence de presse marquant le lancement du processeur quadri-coeur MP d’Intel. La disponibilité du composant d’IBM est annoncée pour le mois d’octobre et il sera en mesure de supporter jusqu’à 16 sockets. Le Xeon 7300 d’Intel se limite à 4sockets.

IBM prévoit de lancer ses clés USB avec plusieurs hyperviseurs dont VMware ESX, Xen Linux et Viridian pour Windows Server 2008 quand il sera disponible dans le courant 2008. L’application sera taillée sur mesure pour les nouveaux systèmes rendant ainsi plus facile le déploiement de nouveaux serveurs.

Schématiquement, les utilisateurs peuvent monter de nouveaux serveur en branchant un disque dur doté des images virtuelles et démarrer le serveur sur la clé USB. Dans les faits, cependant, cela nécessitera un peu plus de personnalisation.

Jay Bretzman, responsable marketing chez IBM, a admis que les bénéfices se limiteront au paramétrage des nouveaux serveurs. “Il n’y a pas de réelle valeur ajoutée en dehors du fait que nous avons mis cela sur une clé USB“, a-t-il déclaré à Vnunet.com. “Cela simplifie simplement le déploiement de nouveaux serveurs.

Actuellement, les hyperviseurs doivent être installés sur des disques durs. Les utilisateurs peuvent brancher des clés USB sur différents serveurs alors que les images systèmes sont conservées sur les disques dur. Théoriquement, une entreprise pourrait choisir d’exécuter leurs systèmes virtualisés sur une plate-forme Red Hat Enterprise Server un jour, et basculer sur Windows Server 2008 doté de Viridian le lendemain.

Sur un poste de travail, exécuter le système d’exploitation à partir de la mémoire Flash réduit le temps de démarrage puisque les données sont chargées dans la mémoire système. Mais les serveurs ne “rebootent” pas de façon régulière. Utiliser l’hyperviseur à partir du module Flash n’accroit pas les performances de manière significative.

Le mois dernier, à l’occasion d’une conférence données lors de Linuxworld à San Francisco, Kevin Kettler, responsable technologique chez Dell, a suggéré qu’il pourrait également créer des serveurs à base d’hyperviseurs sur clés USB. Cependant, Dell a été avare de détails sur la question.

Adaptation d’un article de Vnunet.com en date du 6 septembre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur