IBM porte à son tour ses services IT dans les nuages

Cloud

Big Blue s’organise pour accompagner ses clients dans l’élaboration d’une stratégie “cloud computing” alignée à la stratégie entreprise.

IBM a dévoilé de nouveaux services conçus pour aider les clients à évaluer, installer, configurer et livrer des systèmes sécurisés d’informatique en nuage (cloud computing) dans les centres de données et se protéger de menaces Web.

La division IBM dédiée aux services de consulting va aider les entreprises à évaluer le coût total de propriété, et les meilleurs moyens de gérer et d’intégrer le parfait équilibre entre les “nuages publics et privés” (public and private clouds) afin d’atteindre leurs objectifs.

Les services de technologie d’informatique en nuage de Big Blue ont vocation à  aider les clients à définir un feuille de route pour l’implémentation de systèmes d’informatique en nuage comme la configuration et les tests de serveurs, de systèmes de stockage, et d’autres technologies associées.

Le géant de l’informatique vise également à construire des systèmes de sécurité dans ses services d’informatique en nuage, à l’aide de sa division de recherche et de sa division X-Force, et en focalisant ses efforts sur les domaines virtuels de confiance et les technologies de contrôle d’authentification et d’accès.

“Les stratégies de nuages doivent être alignées avec les stratégies d’entreprise”, déclare Willy Chiu, vice président en charge des solutions hautes performances à la demande chez IBM. “L’année dernière, dans nos 13 centres mondiaux d’informatique en nuage, nous avons travaillé avec des clients pour comprendre comment les aider à tirer parti des nuages publics et privés de façon à en obtenir la meilleure économie.”

IBM a également annoncé un programme de validation pour les fabricants livrant des applications ou des services aux clients dans un environnement cloud computing. Il sera ainsi plus simple pour les clients d’identifier les meilleurs fournisseurs, déclare IBM.

Traduction d’un article de Vnunet.com intitulé IBM launches cloud services en date du 24 novembre 2008

* Définition de cloud computing : les applications et les données ne se trouvent plus sur l’ordinateur local, mais – métaphoriquement parlant – dans un nuage (Cloud) composé d’un certain nombre de serveurs distants interconnectés au moyen d’une excellente bande passante indispensable à la fluidité du système (source Wikipedia).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur