IBM rachète Trellisoft et se dote d’outils SRM

Cloud

Big Blue annonce avoir racheté Trellisoft, un éditeur de solutions logicielles de gestion de ressources de stockage (SRM). Quasi absent de ce marché, IBM rattrape son retard en intégrant le module SRM à son produit Tivoli Storage Manager.

La complexité des systèmes de stockage et, surtout, le besoin immense de stocker des données font du SRM (Storage Resource Management) un secteur très en vogue en ce moment. Le SRM permet en effet d’allouer de façon automatique de l’espace disque à des applications demandeuses. En fait, le système veille sur chaque application demandeuse d’espace et réattribue à distance de l’espace disque.

En rachetant Trellisoft, IBM souhaite équiper sa gamme de produits Tivoli d’outils SRM. L’acquisition, dont le montant n’a pas été communiqué, lui permet de commercialiser une solution complète de stockage avec Tivoli Storage Manager doté d’un module de SRM.

Des capacités de stockage mal exploitées

Le produit phare de Trellisoft est StorageAlert. La solution est programmée en langage Java et peut être installée sur la plupart des plates-formes du marché (Windows, AIX, HP-UX, Netware, Red Hat Linux, Solaris). StorageAlert permet de dresser un tableau des ressources de stockage disponibles de l’entreprise. Pour cela, il interroge les différents serveurs du réseau. Les entreprises n’utiliseraient que 40 à 45 % de leurs capacités de stockage, selon Trellisoft. Sa solution permettrait dès lors d’optimiser les ressources de stockage en aidant l’administrateur à y voir plus clair. L’administration de ce logiciel de SRM se fait par une interface Web.

Trellisoft, société américaine, avait fait son entrée sur le marché européen en 2002 en ouvrant une filiale au Royaume-Uni.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur