IBM réclame une nouvelle norme pour les SOA

Cloud

Selon IBM, la norme UDDI est parfaitement adaptée aux services Web, mais
insuffisante pour les architectures orientées services.

La norme des services Web UDDI ayant atteint sa dernière limite sous l’influence des architectures orientées service (SOA), IBM appelle aujourd’hui à la définition d’une nouvelle norme.

“Nos clients se plaignent de difficultés d’intégration”, explique Andrew Hately, directeur de la division logiciel d’IBM responsable des normes émergentes, notamment des services Web et des architectures orientées services. “Nous avons besoin de [créer une nouvelle norme] dès maintenant.”

La norme UDDI (Universal Description, Discovery and Integration) permet à un éditeur de service Web de fournir des informations complémentaires sur son service, tels que les détails techniques, l’identité de l’éditeur et la catégorisation industrielle.

La norme s’est également découvert des applications auprès des SOA. Mais les différents fournisseurs constatent de plus en plus les limites de la norme de services Web dans les applications de SOA.

Un service Web consiste essentiellement à permettre à différentes applications de communiquer ensemble sur un réseau. Il se distingue d’une SOA qui fournit les unités fonctionnelles d’un logiciel qui peuvent être réutilisées à travers différentes applications d’une entreprise. Si les deux présentent de nombreux points communs, leurs différences sont également considérables.

Le fait de fournir des composants logiciels ré-exploitables suppose de donner aux SOA des informations sur les services différentes de celles qui sont nécessaires à un service Web.

La norme UDDI, par exemple, n’offre pas un accès par rôle aux services, ne permet aux entreprises de gérer le cycle de vie d’un service pour en faciliter la gouvernance et ne permet pas enfin de rechercher un service donné, explique Sunil Murthy, directeur WebSphere Service Registry and Repository de la division logiciel d’IBM.

“Il est temps de s’intéresser sérieusement à cet ensemble de problèmes et de rechercher une norme industrielle concertée pour soutenir l’intégration nécessaire centrée sur les architectures orientées services”, a déclaré Sunil Murthy aux journalistes de Vnunet.com.

IBM a publié la semaine dernière une version 6.0.1 de sa solution Websphere Service Registry and Repository, un composant logiciel qui permet aux entreprises de gérer et de maintenir les services qu’ils publient dans le cadre de leurs SOA. Pour pouvoir proposer certaines fonctions plus avancées, l’éditeur a été contraint de s’écarter de la norme UDDI.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 26 avril 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur