IBM renforce ses liens avec Oasis pour l’analyse de contenus

Cloud

Big Blue s’appuie sur le consortium Oasis pour standardiser son architecture
open source d’analyse des données non structurées.

Dix mois après avoir basculé en open source son architecture d’analyse des données non structurées (UIMA pour Unstructured Information Management Architecture), IBM va participer à la mise en place d’un comité technique chargé de standardiser cette technologie. Dénommé OASIS UIMA Technical Committee, celui-ci sera piloté par le consortium de certification OASIS (Organization for the Advancement of Structured Information Standards).

Outre IBM, ce comité comprend différents représentants de centres de recherche d’universités et d’agences gouvernementales aux Etats-Unis, dans le domaine de la Défense notamment. Dans un communiqué, le groupe précise qu’il entend ainsi faciliter la diffusion d’UIMA auprès du plus grand nombre et accélérer l’adoption des technologies de recherche sémantique et d’analyse de tous types de contenus par les entreprises.

De SourceForge à Apache

Dans le même temps, Big Blue fait part de la création par la Fondation Apache d’une structure d’incubation responsable du développement de logiciels s’appuyant sur les spécifications UIMA. Alors qu’il avait initialement publié le code d’UIMA sur le site Sourceforge, IBM préfère donc aujourd’hui Apache à cette plate-forme communautaire.

L’université américaine Carnegie Mellon a, par ailleurs, pris la relève et mis en place un site d’information dédié à UIMA. Il permet aux développeurs de publier des informations sur leurs composants d’analyse de contenus et à la communauté de partager des ressources gratuites et payantes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur