IBM sort la version 8 de Lotus Notes et Domino

Cloud

Deux ans après une dernière mise à jour “majeure”, Big Blue livre une
nouvelle version de sa solution de messagerie Lotus Notes.

Qu’on se le dise : Notes et Domino ne sont pas de l’histoire ancienne. Après plus de deux années de développements et de tests – leur dernière version remonte à fin 2004 -, deux nouvelles versions de ces solutions de messagerie et de travail collaboratif viennent d’être dévoilées.

Sortie dans les bacs le 17 août, la dernière mouture de Lotus Notes – la version 8 – est agrémentée d’une interface modernisée et de nouveaux outils permettant aux utilisateurs de créer des applications composites (mash-ups), associant par exemple des modules du calendrier ou de la messagerie à des informations provenant d’applications métiers tierces. Ces fonctionnalités auraient été rendues possibles par l’adossement de l’application à l’environnement de développement “ouvert” Eclipse, promu par IBM.

Notes est aussi enrichi dans sa dernière version de nouveaux plug-ins, d’un outil de messagerie instantanée, ainsi que de plusieurs programmes pour la création de documents basés sur le format ODF ou Open Document Format (le format ouvert utilisé par OpenOffice). Il intègre par ailleurs en natif le support des flux de contenus RSS (Really Simple Syndication).

Autres innovations, Notes 8 offre aux utilisateurs un historique des échanges avec une personne donnée, quel que soit le mode de communication utilisé, et un moteur de recherche locale. Lorsqu’un message a été diffusé par erreur, une fonctionnalité “Message Recall” autorise en outre l’expéditeur à récupérer ledit message avant qu’il ne soit consulté par le destinataire.

Objectif : endiguer les pertes de parts de marché de Notes

IBM espère dissuader sa base existante de clients entreprises de quitter sa solution de messagerie pour celle de Microsoft (depuis 2003, ce dernier lui a en effet ravi la première place sur ce segment de marché, selon IDC). Il met pour cela en avant la compatibilité de son programme avec plusieurs systèmes d’exploitation, contrairement à Outlook qui ne fonctionne qu’avec Windows. Pour l’heure, Lotus 8 est compatible avec Vista et Linux et une solution pour Mac est en gestation. Quant à Domino, il tourne sous serveurs Linux, AIX, System i, Solaris et Windows.

En terme de prix, les licences “individuelles” de Lotus Notes 8 sont facturées 101 dollars par utilisateur, tandis qu’une solution pour serveur est proposée pour 1 431 dollars par processeur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur