IBM-SPSS (analyse prédictive) : “Nous voulons toucher aux indices de performances de l’entreprise”

Business intelligenceCloudData-stockage

Officiellement tombé dans le giron d’IBM en octobre, l’éditeur de logiciels d’analyse prédictive et d’aide à la prise de décision SPSS devient le nouveau fer de lance de la stratégie Information Management de Big Blue.

Suite à la finalisation du rachat de l’éditeur américain SPSS, début octobre, après l’annonce de son acquisition cet été pour 1,2 milliard de dollars, IBM renforce ses positions dans le domaine de la Business Intelligence, après s’être emparé de Cognos en 2007 et du groupe français iLog en 2008.

Editeur de solutions logicielles d’analyses prédictives (data mining, web mining, text mining…) et  décisionnelles (datawarehouse, reporting, analyse…), SPSS complète désormais la stratégie Information Mangement de Big Blue, dont les produits IT trouveront toute leur place au sein de la branche Business Analytics and Process Optimization d’IBM.

“Nous voulons permettre aux entreprises de mettre en place des stratégies d’analyses prédictives pour améliorer la prise de décision et ainsi optimiser un processus métier en n’hésitant pas à opérer un ciblage par secteur industrie”, a expliqué Hervé Dhélin, le directeur marketing Europe du Sud de SPSS, lors d’une conférence de presse à Paris.

En apportant toutes les couches nécessaires à une organisation pour recueillir et analyser en temps réel les données tout en délivrant une aide à la prise de décision, IBM compte s’adresser à tous les secteurs, que ce soit les télécommunications, la banque (prévenir les tentatives de fraudes), le secteur industriel (prévenir les risques de panne), la santé, le secteur public ou les détaillants et les grossistes (aider à mieux gérer les stocks, fidéliser les clients).

IBM devrait délivrer sa roadmap complète concernant l’intégration des solutions d’aide à la prise de décision de SPSS au tout début de l’année 2010. “Avec le rachat de SPSS, nous voulons toucher aux indices de performances de l’entreprise”, a souligné Henri Thouvenin, le directeur des ventes Business Analytics & Process Optimization d’IBM Software Group.

Le spécialiste de l’analyse prédictive SPSS compte aujourd’hui plus de 2 500 clients dans le monde, comme Carrefour, la SNCF ou Procter & Gamble.

Si l’éditeur SPSS devient le nouveau porte-drapeau de la Business Intelligence à la sauce IBM et un élément central de sa stratégie Information On Demand, Big Blue ne compte pas à s’arrêter en si bon chemin : “Nous prévoyons de réaliser une trentaine de nouvelles acquisitions en 2010 dans le domaine du logiciel”, a précisé Henri Thouvenin.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur