IBM voit petit avec le Netfinity 4000R

Cloud

Le constructeur prépare le lancement en cours d’année d’un serveur Netfinity ultra-compact certifié pour Linux. Sa gamme devrait aussi gagner de nouvelles fonctions.

Petit mais costaud, tel pourrait être l’adage d’IBM pour définir son prochain serveur Netfinity 4000R. Présenté comme le plus compact du marché, il loge dans moins de cinq centimètres d’épaisseur une carte à deux processeurs, deux emplacements PCI et deux disques durs Ultra SCSI, sans oublier une carte Ethernet et un lecteur CD-Rom. Autrement dit, on pourra empiler “42 Netfinity 4000R (…) dans un rack standard sans compromettre les performances”. Selon IBM, le serveur sera fourni avec plusieurs logiciels (adaptés pour les puces Intel) qui proviennent des plates-formes de moyenne gamme AS/400 et RS/6000. Le serveur sera commercialisé avant l’été.

En cours d’année, le constructeur prévoit d’améliorer son offre de serveurs en intégrant des fonctions de prédiction de panne et un système hot-swap memory qui permet d’augmenter sans éteindre la machine la quantité de mémoire vive.

Pour en savoir plus : Le Netfinity 4000R


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur