IE7 victime d’une faille pouvant servir à une attaque par spoofing

Cloud

Le nouveau navigateur de Microsoft présente une vulnérabilité susceptible
d’être utilisée pour usurper une adresse IP.

Microsoft a émis une alerte concernant une vulnérabilité dans son nouveau navigateur Internet Explorer 7 susceptible d’être exploité par des pirates sous forme d’usurpation d’adresse IP (spoofing). Un pirate pourrait exploiter cette faille en orientant un utilisateur vers un site-leurre qui lancerait une fenêtre pop-up. Il pourrait transposer l’URL dans le pop-up afin d’imiter l’entrée d’un service en ligne bancaire de confiance et récupérer ainsi l’identifiant et le mot de passe.

L’éditeur danois Secunia a révélé les détails de cette vulnérbailité sur son site Internet merecredi dernier. Elle considère cette faille d’IE7 comme “peu critique”, ce qui correspond au deuxième cran sur son échelle de dangerosité des vulnérabilités (qui en comprend cinq).

C’est la première faille découverte sur IE7 depuis son lancement la semaine dernière. Une autre vulnérabilité avait été signalée mais elle touchait davantage un composant de Microsoft Outlook que la navigateur lui-même.

Dans une contribution située sur l’un de ses blogs officiels, Microsoft assure que son nouvel outil anti-phishing peut empêcher l’ouverture de pop-ups liés à des pratiques de spoofing. L’éditeur note que les utilisateurs devraient suivre avec un peu plus d’assiduité les mesures de sécurité et éviter d’entrer des données confidentielles sur des sites Interet n’offrant pas de certificat SSL*.

*Un certificat SSL (Secure Socket Layer) est un fichier spécial qui est installé sur un serveur web. Ce certificat permet de crypter les données émises par le serveur web afin d’en protéger la confidentialité.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 26 octobre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur